Suivez-nous

    

| | | A+  A-

Actualités

07.02.2018

La Tunisie déplore son inclusion dans la liste des pays tiers à haut risque de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme

Catégorie : Photo, Nation, Dernière minute

 

La Tunisie a déploré mercredi soir la décision de la Commission de l’Union Européenne de l’ajouter sur la liste des pays tiers à haut risque de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme.

« Cette décision est injuste, hâtive et unilatérale », a estimé la Tunisie dans un communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères.

La démarche entreprise par la Commission européenne pour la prise de cette décision était « injuste et précipitée », a regretté la Tunisie.

"Dépourvue d’un système d’évaluation financière, la Commission européenne a adopté le rapport élaboré par le Groupe d’action financière pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord (GAFI/MENA), alors que la Tunisie avait adhéré volontairement au système d’évaluation de ce groupe et s’était engagée à mettre en œuvre un plan d’action qui prévoit un ensemble d’engagements visant à améliorer son système juridique et financier avant fin 2018", lit-on dans le communiqué.

« La Tunisie a franchi des pas importants dans la mise en œuvre de ce plan d’action », précise-t-on dans le même communiqué.

Tout en réaffirmant son attachement au « caractère stratégique » de ses relations avec l’Union Européenne et son engagement à poursuivre le processus des réformes fondamentales, la Tunisie a formulé l’espoir de voir son nom retiré aussitôt de cette liste, à la lumière des efforts assidus déployés par le gouvernement tunisien pour tenir ses engagements nationaux et internationaux et envers le Groupe d’action financière (GAFI/MENA).

Dans ce communiqué, la Tunisie a également émis le souhait de voir l’Union Européenne éviter dans l’avenir de prendre de telles décisions unilatérales qui s’opposent aux principes du partenariat privilégié.

Le vote de 357 eurodéputés en faveur de la motion de rejet de la liste portant inclusion de la Tunisie et de deux autres pays dans la liste des pays tiers à haut risque de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme représente un témoignage de reconnaissance pour les efforts que la Tunisie ne cesse de déployer pour instaurer ses institutions et renforcer ses systèmes juridiques et financiers en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, selon le même communiqué.

La Tunisie et deux autres pays en l’occurrence le Sri Lanka et Trinité-et-Tobago ont été ajoutés mercredi sur la liste noire des Etats susceptibles d’être fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme, selon un communiqué publié, mercredi, sur le site du Parlement Européen.


     .

La Diplomatie tunisienne

La politique étrangère de la Tunisie prend appui sur un ensemble de principes qui sont significatifs du souci de la Tunisie, en tant que pays épris de paix et attaché à la légalité internationale, de renforcer les conditions d'entente...

Lire la suite...

Contactez-nous !

Ministère des Affaires Étrangères

Avenue de la Ligue des Etats arabes, Nord Hilton 1030 Tunis.

Tél. : +216 71 847 500

Fax : +216 71 785 025   

e-mail : email.dct@diplomatie.gov.tn

©2010. Ministère des Affaires Étrangères