Economic and Social Council

Commissions Régionales

La Tunisie et la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (ESCWA)

I.Présentation :

La Commission économiques et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (ESCWA), dont le siège est à Beyrouth, Liban, a été créée en 1973 par le Conseil Economique et Social de l’Organisation des Nations Unies.
Elle a pour but de stimuler le développement économique et social des États membres et de promouvoir la coopération et l’intégration régionale parmi eux. Elle œuvre en particulier dans les secteurs de l’eau, l’énergie solaire, la mondialisation, la technologie, les statistiques et la promotion de la femme.
L’ESCWA comprend dix-huit pays arabes : Jordanie, Émirats Arabes Unis, Bahreïn, Tunisie ,Syrie, Soudan, Iraq, Oman, Palestine, Qatar, Koweït, Liban, Libye, Égypte, Arabie saoudite, Maroc, Yémen et Mauritanie.
Le 13 avril 2017, le Secrétaire Général des Nations Unies a nommé M. Mohamed Ali Alhakim, Iraq, au poste de Secrétaire Exécutif de l’ESCWA.
 
II.La Tunisie et l’ESCWA :
 
La Tunisie est devenue membre à part entière de la CESAO sur 11 juillet 2012, après approbation de la demande au cours de la 27èmesession ministérielle de la Commission (Beyrouth, du 7 au 10 mai 2012) et du Conseil Economique et Social de l’ONU.
La Tunisie a accueilli la 28èmesession ministérielle de la Commission du 15 au 18 septembre 2014, sous le thème « la justice sociale dans les politiques des Etats arabe ». La session a adopté la Déclaration de Tunis sur la justice sociale dans les pays arabes.
A cette occasion, la Tunisie a signé avec l’ESCWAun accord-cadre sur la coopération technique intitulé « vers un développement économique global ».
Elle a été élue premierVice-président de la 29ème session et en présidera la 30ème en 2018.

Autres Organes

Institutions Spécialisées

La Tunisie et la Banque Mondiale

I- Présentation :

La Banque Mondiale (BM), dont le siège se trouve à Washington (Etats-Unis d’Amérique),  a été créée le 22 juillet 1944 par les 44 pays qui ont participé à la Conférence de Bretton Woods. Le Groupe de la Banque Mondiale  regroupe deux institutions internationales : la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) et l’Association Internationale de Développement (AID, ou IDA).

La Banque Mondiale a pour mission de réduire la pauvreté et d'améliorer le niveau de vie des populations grâce à une assistance financière et technique fournie à l’ensemble des pays en développement.

L’actuel Président du Groupe de la Banque Mondiale est M. Jim Yong Kim, américain d’origine coréenne.

II- Coopération entre la Tunisie et la Banque Mondiale:

La Tunisie a adhéré à la Banque Mondiale le 14 avril 1958. Le Groupe auquel appartient la Tunisie au Conseil des Administrateurs se compose également de l’Algérie, du Maroc, du Pakistan, de l’Iran, du Ghana, de l’Afghanistan et de l’Irak.

Le Poste d’administrateur est actuellement occupé par le Pakistan, celui d’administrateur suppléant par l’Algérie. Le Groupe détient 3,19% du pouvoir de vote à la Banque.

Les relations entre la Tunisie et la Banque Mondiale se basent sur une convergence des approches entre les stratégies de coopération adoptées par la Banque au profit de la Tunisie et les plans et programmes de développement économique et social nationaux. Le volume de coopération avec la Banque fait de cette institution financière internationale l’un des plus importants bailleurs de fonds de la Tunisie.

Après l’achèvement de sa stratégie de coopération avec la Tunisie en 2008, basée sur le programme CAS « Country Assistance Strategy », la Banque Mondiale a mis en place un nouveau Cadre de Partenariat Stratégique (CPS) pour la période 2010-2013. Les principes essentiels de ce nouveau cadre de partenariat reposaient sur les priorités du 11èmePlan National de Développement avec une flexibilité de l’approche et une sélectivité dans les domaines d’engagement.

La Banque Mondiale avait alors accordé plusieurs prêts à la Tunisie pour le financement de certains projets dont notamment :
-    4èmeprojet de développement des zones montagneuses et forestières au Nord-ouest (décembre 2010)
-    Tunisie-emploi (juillet 2010)
-    2èmeprojet de gestion des ressources naturelles (juin 2010).

M. Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque mondiale a effectué une visite de travail en Tunisie (la 3èmeen tant que PGBM) et pour participer à la Conférence Internationale sur l’Investissement que le Groupe a parrainé.

Le Groupe fiance actuellement en Tunisie 12 projets pour un budget total de 758 millions de dollars US, couvrant les domaines dela recherche agricole, l’approvisionnement en eau, l’assainissement, les institutions bancaires, le gouvernement central et le commerce.


La Tunisie et la Commission Internationale du CODEX Alimentarius

I. Présentation :
La Commission internationale du Codex Alimentarius est une commission conjointe créée en 1963 par la FAO et l’OMS afin d’élaborer des normes alimentaires visant à préserver la santé du consommateur et garantir l’honnêtetédans la commercialisation des produits alimentaires.
 
II. La Tunisie et la Commission :

La Tunisie est membre fondateur de la Commission internationale du Codex Alimentarius. Elle participe régulièrement à sesassemblées générales  ainsi qu’aux réunions de ses comités.      
La Tunisie a présidé le Comité de coordination du Codex pour le Proche-Orient durant la période 2009-2011 et en a abritéla 5ème session (janvier 2009) et la 6ème session en mai 2011.
Le Comité tunisien du Codex :
Ce comité a été établi en 2000 dans le cadre d’un projet de coopération technique avec la FAO pour étudier et commenter les normes proposées par la Commission Internationale et évaluer leur impact sur la santé des consommateurs, sur les activités industrielles, commerciales et environnementales au niveau national.
Ce Comité, présidé par le Ministre de l’Industrie et du Commerce, est composé des représentants des Ministères des Affaires Etrangères, de l’Intérieur, de l’Agriculture, de l’Environnement, de la Santé et du Tourisme ainsi que des représentants des différents organismes nationaux concernés.

La Tunisie et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)

I.    Présentation :
•    L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) est une Institution Spécialisée des Nations Unies, créée en 1945 à l’issue de la Conférence du Québec, Canada. En 1951 son siège a été déplacé de Washington à Rome.
•    Elle compte, actuellement 191 membres (190 Etats et la Communauté Européenne) et joue un rôle de chef de file dans les efforts internationaux de lutte contre la faim et la pauvreté dans le monde. Elle appuie les efforts des Etats membres pour le développement agricole et la sécurité alimentaire.
•    M. José Graziano da Silva (de nationalités brésilienne et italienne) a été réélu pour un deuxième mandat de quatre ans (2015-2019) en tant que Directeur général de la FAO.
II.    La Tunisie et la FAO :
•    La Tunisie a adhéré à la FAO en novembre 1955. Elle a été élue à cinq reprises en tant que membre du Conseil Exécutif, dont elle a assuré la présidence en 1985-1989. Elle a, en outre, assuré la vice-présidence de la Conférence de 1955, ainsi que la présidence de plusieurs autres comités et organes.
•    La Tunisie abrite depuis 1996, le Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique du Nord qui couvre les cinq pays du Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye et Mauritanie). Elle a récemment contribué à l’installation d’un nouveau local pour ce Bureau.
•    En reconnaissance des performances de la Tunisie dans le domaine agricole, la FAO lui a décerné, en 2002, la Médaille « Agricola».
•    La FAO a financé plusieurs projets nationaux portant notamment sur la lutte contre le criquet et le développement de l’anguille. Elle contribue également par son expertise technique dans plusieurs autres projets nationaux et régionaux financés par le fonds de coopération technique et par des donateurs bilatéraux et multilatéraux (Italie, Banque Mondiale, Banque du Japon, Banque Africaine de Développement…) dont notamment:
-    Développement des techniques de collecte d’eau pour une agriculture durable dans les Gouvernorats de Gabès, Médenine et Tataouine
-    Renforcement de la gouvernance et développement de la pêche en Tunisie
-    Assistance d`appui au développement de la petite agriculture et au développement local.
-    Assistance préparatoire au recensement de l`agriculture.
•    Dans le cadre d’un projet de coopération tripartite, la Tunisie a contribué à la mise en œuvre du Programme Spécial pour la Sécurité Alimentaire (PSSA) au Togo dont l’objectif était de faciliter le transfert des connaissances et des expériences dans le domaine agricole et de la sécurité entre les pays en développement.
•    Par ailleurs, la Tunisie accueille des stages de formation au profit d’un grand nombre de cadres de pays en développement notamment dans les domaines de la pêche, de la promotion de la femme rurale, du palmier dattier, du contrôle des maladies animales et de la conservation des eaux et du sol.
•    Actuellement, les trois domaines prioritaires de la coopération de la Tunisie avec la FAO sont : i) l'appui à l'amélioration de la performance du secteur agricole avec un accent particulier sur l’amélioration de l’organisation des filières agricoles; ii) la gestion durable des ressources naturelles à travers l'introduction de bonnes pratiques agricoles; et iii) le renforcement des aspects politiques et institutionnels d'appui au secteur agricole et aux populations vulnérables.
•    Un nouveau Cadre de Programmation Pays (CPP) FAO-Tunisie pour la période 2016-2020 est en cours d’élaboration.

 

 

 

 

Newsletter Subscription