Ministère des Affaires étrangères Tunisien http://www.diplomatie.gov.tn/ République Tunisienne Ministère des affaires étrangères en-gb TYPO3 News Tue, 25 Jan 2022 22:21:36 +0000 Tue, 25 Jan 2022 22:21:36 +0000 MAE site web news-3177 Sun, 23 Jan 2022 16:29:00 +0000 La Tunisie commémore le 167e anniversaire de l’abolition de l’esclavage /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3177&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=dc1b99a0744685293c0981f05ca860db A l'occasion de la commémoration du 176e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, la Tunisie Elle rappelle son rôle d'avant-garde, dans la consécration des principes des droits de l'homme et du respect de la dignité humaine Elle rappelle son expérience dans la suppression de l'esclavage et de toute forme d'asservissement des êtres humains et s'enorgueillit de voir l'UNESCO inscrire, en 2018, cette expérience, dans le registre de la " Mémoire du monde ".

La proclamation d'une journée commémorant l'abolition, dès 1846, de l'esclavage en Tunisie, est venue traduire la volonté du pays d'aller de l'avant dans la lutte contre toute forme d'asservissement de l'homme et des crimes qui en découlent comme le racisme et la traite des humains qui constituent de nouvelles formes d'esclavage et de graves violations des droits de l'homme.

La Tunisie a longtemps ouvré en vue d'enrichir son expérience historique et de consolider son héritage réformiste, à travers le développement de l'édifice législatif et institutionnel relatif à la lutte contre l'asservissement des êtres humains et le racisme. Elle a promulgué une loi organique interdisant la traite des humains, la répression de ses auteurs et la protection de ses victimes et s'est dotée, en vertu de cette même loi, d'une instance nationale de lutte contre la traite des personnes.

En décembre dernier, Le lancement du " Mécanisme national d'orientation " (MNO) qui doit permettre de mieux identifier et d'accompagner les victimes de la traite, a constitué le premier dispositif du genre au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

A cette occasion, la Tunisie appelle à la nécessité de conjuguer les efforts au niveau régional et international pour combattre ce phénomène et les crimes qui en découlent, mettant en avant le besoin d'une approche participative basée sur les principes des droits de l'homme pour lutter, durablement, contre l'esclavage, prendre en charge ses victimes et la poursuite de ses auteurs afin d'opérer le changement escompté et de bâtir des sociétés humaines basées sur les valeurs de la tolérance, de la cohabitation et du respect de la dignité humaine

]]>
news-3174 Sat, 22 Jan 2022 15:18:00 +0000 Tunisie-Algérie : Examen des prochaines échéances bilatérales. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3174&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=0fd4b9f8f588c8aaefe33098f393f3e7 Les prochaines échéances bilatérales entre la Tunisie et l'Algérie et la coopération dans divers domaines ont été au centre d'un appel téléphonique, vendredi, 21 janvier 2022 entre le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi et son homologue algérien Ramtane Lamamra. La conversation a aussi porté sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Au cours de cet entretien téléphonique, les deux ministres ont souligné l'importance de bien préparer les prochaines échéances bilatérales, citant en particulier, la haute commission mixte tuniso-algérienne, dont la date sera fixée ultérieurement.

D'après les deux ministres, la tenue de la haute commission mixte va impulser la coopération bilatérale, notamment dans les domaines commercial, économique, industriel et énergétique.
Elle contribuera également à relever les nouveaux défis imposés par la pandémie de Covid 19, ont-ils assuré, soulignant que cet événement est une occasion d'explorer des opportunités prometteuses et d'enrichir davantage le cadre juridique régissant la coopération entre les deux pays.

]]>
news-3171 Wed, 19 Jan 2022 10:24:46 +0000 Portail électronique de la Consultation Nationale /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3171&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=3d6a8ea727169a4bcb539f285d0956d6 https://www.e-istichara.tn/home news-3167 Mon, 17 Jan 2022 09:03:00 +0000 MAE s’entretient au téléphone avec la Haute-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3167&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=b9bce7b94e21c6e0961a5303156ae40a Le renforcement du processus démocratique en Tunisie et la garantie des droits et libertés ont été au centre d'un entretien téléphonique, lundi, 17 janvier 2022, entre le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi et la Haute- Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Michelle Bachelet. L'entretien téléphonique a porté sur l'évolution de la situation en Tunisie, notamment à la lumière des mesures annoncées par le chef de l'Etat Kais Saied, le 13 décembre dernier.

]]>
news-3164 Mon, 17 Jan 2022 08:57:00 +0000 La Tunisie condamne les attaques perpétrées contre des sites vitaux aux Emirats arabes unis. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3164&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=fe8a592b231195318acb1b851e43f94d La Tunisie condamne fermement, les attaques perpétrées contre des sites vitaux et installations civiles dans la capitale des Emirats Arabes Unis, Abu Dhabi et qui ont causé des victimes et des dégâts matériels. La Tunisie exprime sa " pleine " solidarité avec l'Etat des Emirats arabes unis, et rejette toute agression qui vise la sécurité et la souveraineté de ce pays. news-3160 Mon, 10 Jan 2022 11:01:00 +0000 La reprise du processus politique en Libye, au centre d’une rencontre entre MAE et la Conseillère spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur la Libye /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3160&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=f32f9ea19de5e736a7a8db3007a4031d La reprise du processus politique en Libye a été au centre, lundi,10 Janvier 2022, d'une rencontre entre le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi et la Conseillère spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur la Libye Stephanie Williams. Au cours de cette réunion, l'accent a été mis sur "les efforts déployés par la mission onusienne en Libye après le report des élections, en coordination avec les différentes parties libyennes".

A cette occasion, M. Jerandi a réitéré le soutien permanent de la Tunisie à la Libye, et son appui indéfectible aux choix des frères libyens pour préserver l'intérêt suprême de leur pays, appelant à la reprise de dialogue pour assurer la sécurité de la Libye, et préserver la stabilité de la région entière.

M. Jerandi a rappelé, dans ce contexte, "la position du chef de l'Etat, qui plaide en faveur d'un règlement inter-libyen", se disant confiant en les capacités des Libyens à surmonter la situation actuelle et à assurer les meilleures conditions de réussite des prochaines échéances électorales.

Par ailleurs ,M. Jerandi a réaffirmé le soutien de la Tunisie à la mission de l'ONU en Libye et aux efforts entrepris par la conseillère du secrétaire général de l'ONU pour rapprocher les points de vue des différentes parties libyennes.

Pour sa part, Stéphanie Williams a salué " le rôle important joué par la Tunisie pour favoriser le dialogue entre les Libyens ", saluant " la contribution de la Tunisie à l'avancement du processus politique en Libye, particulièrement lors de son mandat au Conseil de sécurité de l'ONU en tant que membre non permanent pour l'exercice 2020

]]>
news-3157 Tue, 04 Jan 2022 08:18:00 +0000 MAE participe, en visioconférence, à une réunion ministérielle à New York /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3157&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=c3f4bc1c0bdcf02d715fdae0e50b7db0 Le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi a participé, ce mardi, en visioconférence, à New York, à une réunion ministérielle de haut niveau sur l'égalité des genres. Cette rencontre a été annoncée, le 21 septembre dernier, par le secrétaire général de l'ONU, à l'occasion de l'ouverture de la session 76 de l'Assemblée générale des Nations Unies.
Pour M.Jerandi, la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19 a montré à quel point le rôle des femmes était pionnier en matière de " lutte " que ce soit dans leur environnement familial ou encore professionnel.

Il a souligné, à ce propos, que la pandémie a eu des répercussions négatives sur les femmes et les filles, faisant observer que divers pays du monde ont connu une hausse " sans précédent " du taux de violence à l'égard des femmes. " Le rôle important joué par les organisations de femmes pour contenir ces répercussions n'est plus à démontrer ", a-t-il assuré.

Par ailleurs, le ministre a jugé " indispensable " de consacrer l'égalité des sexes, de favoriser L'empowerment féminin sur les plans politique, économique et social et d'assurer leur participation aux affaires publiques.

" Le principe de l'égalité représente un outil important pour atteindre des objectifs internationaux en matière de promotion de la paix, de la sécurité et de réalisation du développement durable ", a-t-il dit.

]]>
news-3153 Tue, 28 Dec 2021 08:37:00 +0000 Une séance de travail Tuniso-Italienne pour discuter des relations bilatérales et des enjeux régionaux. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3153&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=6e1c74f33963972b12385c64e191f3de Une session de travail Tuniso-Italienne a eu lieu mardi au siège du ministère des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger. Elle a été coprésidée par le ministre Othman Jerandi et son homologue italien Luigi Di Maio qui effectue une visite de travail en Tunisie. La rencontre a porté sur les relations bilatérales et les perspectives de leur développement, ainsi que sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun.

M. Di Maio " est venu apporter le soutien de son pays à la Tunisie, aux droits politiques et aux programmes de réforme qui seront envisagés, dans le cadre de la feuille de route annoncée, le 13 décembre courant par le président Kais Saied ".

A cette occasion, M.Jerandi a salué l'appui apporté par l'Italie à la Tunisie en cette circonstance délicate marquée par un chemin politique difficile, exprimant encore ses remerciements pour le soutien des efforts de la Tunisie en matière de lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Pour M.le ministre, les relations bilatérales devraient se développer davantage pour relever les défis communs et avancer vers des domaines de coopération enrichissants dans des secteurs à haute valeur ajoutée. Il a, à ce propos, plaidé pour le lancement des projets de développement, la création des emplois pour les jeunes, l'encouragement du partenariat entre les différents acteurs dans tous les domaines et la mise en œuvre des projets de coopération fondée sur la solidarité et l'intérêt mutuel.

A cet égard, M. le ministre a aussi  mis en valeur le protocole d'accord de coopération au développement signé entre les deux pays pour la période 2021-2023, pour un coût de 200 millions d'euros.

De son côté, le chef de la diplomatie italienne a souligné que les relations communes et les espaces géographiques qui unissent la Tunisie et l'Italie " font de la Tunisie un partenaire stratégique pour son pays ", soulignant que l'Italie ne ménagera aucun effort pour soutenir la Tunisie aux niveaux bilatéral, régional et auprès des organisations et des bailleurs de fonds.
Par ailleurs, Di Maio s'est félicité du niveau " excellent " atteint par la coopération bilatérale et le développement récent des échanges commerciaux entre les deux pays, soulignant la nécessité de soutenir ce partenariat.

 

]]>
news-3136 Sat, 04 Dec 2021 10:53:00 +0000 La gouvernance et lutte antiterroriste, principales recommandations de la Conférence d'Oran sur la paix et la sécurité /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3136&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=f60fab90904881916eb178bd49ecc961 La gouvernance et la lutte antiterroriste en Afrique sont les principales recommandations avancées par les participants à la 8ème Conférence de l'Union africaine (UE) sur la paix et la sécurité qui s'est tenue, du 2 au 4 décembre courant, dans la ville algérienne d'Oran. La Conférence à laquelle ont pris part le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi ainsi que nombre de ses homologues africains et hauts fonctionnaires de l'ONU, a débouché sur plusieurs recommandations qui seront soumises au Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, et à ses structures compétentes.

En ce qui concerne la question de la gouvernance, les participants ont souligné la nécessité d'établir un pacte social garantissant une réponse adéquate aux revendications légitimes des peuples. Ce pacte devrait également remplir les critères requis en matière de transparence, d'ouverture et de responsabilité.

Au cours de cette rencontre, Il a été aussi convenu d'activer tous les mécanismes de bonne gouvernance et de renforcer la coopération entre les différents organes de l'Union africaine.

S'agissant de la lutte antiterroriste, Les participants ont souligné la nécessité d'assécher les sources de financement du terrorisme et d'améliorer l'échange d'information et de renseignement entre les Etats membres.

Ils ont également appelé à soutenir les mécanismes de coopération pour lutter contre le crime organisé et à mettre en place une nouvelle approche pour empêcher l'exploitation des technologies modernes par les groupuscules terroristes.

 

]]>
news-3132 Fri, 03 Dec 2021 10:31:00 +0000 Conférence d'Oran : Examen de la coordination entre le Conseil de paix et de sécurité et le Groupe des Etats africains à l'ONU /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3132&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=b37f988372ef67e6b475087fd7ffaee6 La Coordination entre le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) et le Groupe des Etats africains, membres non-permanents du Conseil de sécurité de l'ONU a été au centre d'une réunion tenue, vendredi, en marge de la Conférence ministérielle de l'UA (Oran 2-4 décembre). Au cours de cette rencontre, placée sous le thème " la paix et la sécurité en Afrique ", M. Jerandi a souligné, que les trois pays africains, membres du Conseil de sécurité (A3) ont eu une contribution " significative " au sein du Conseil grâce notamment à l'appui de la Mission d'observation de l'Union africaine à New York.

" Ces pays ont réussi à attirer l'attention du Conseil de sécurité au sujet de plusieurs questions d'une importance capitale " a souligné le ministre, citant en particulier, la sécurité et le développement en Afrique, les effets du changement climatique, la lutte contre la précarité dans les zones de conflit, et l'importance de la coopération entre l'ONU et l'Union africaine.

A cet égard, le ministre a présenté un ensemble de propositions " concrètes " qui concernent notamment la répartition des tâches entre les pays de ce groupe, le renforcement la complémentarité avec le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine et la création de mécanismes permettant le suivi de la mise en œuvre des recommandations du groupe (A3) lors de l'élection de nouveaux membres africains au Conseil de sécurité.

M.Jerandi a également proposé la mobilisation des missions africaines pour évaluer la situation dans les zones de conflit, et l'examen des moyens d'assurer le financement nécessaire aux opérations de maintien de la paix en Afrique.

]]>
news-3129 Fri, 03 Dec 2021 10:21:00 +0000 MAE propose la création d'une équipe d'experts en matière de lutte contre le terrorisme au sein de l’UA /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3129&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=32624853144cbe6773dcbba932e73a44 Le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi a proposé la création d'un groupe d'experts en matière de lutte contre le terrorisme au sein du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), à l'instar de ce qui a été fait par les Nations Unies. Intervenant, vendredi,03 décembre 2021,  lors d'une rencontre organisée en marge de la Conférence ministérielle de l'UA à Oran (2-4 décembre) sur " la paix et la sécurité en Afrique ", M.Jerandi a plaidé pour la mise en place d'un programme de renforcement de la " cybersécurité " afin de contrer l'utilisation des nouvelles technologies par les groupes terroristes.

Dans le même sillage, le ministre a réitéré l'attachement de la Tunisie au droit des peuples à se protéger contre le crime du terrorisme, qui, a-t-il dit, représente une menace pour la sécurité, la paix et la stabilité en Afrique.

Pour le ministre, l'activité continue des groupes terroristes et leur capacité à utiliser les technologies modernes, outre les risques pouvant résulter de leur retour dans leurs pays d'origine, commandent la mise en place des stratégies nationales multidimensionnelles fondées sur la prévention et la lutte.

A cette occasion, le ministre a salué les efforts déployés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, rappelant l'intérêt que porte la Tunisie à l'activation de la décision des chefs d'Etat africains au sujet de la création d'un Fonds spécial pour la prévention et la lutte contre les le terrorisme et l'extrémisme violent.

 

]]>
news-3122 Wed, 01 Dec 2021 11:20:00 +0000 Le MAE s’entretient avec son homologue nigérien en marge du FOCAC /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3122&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=adcf4c9d2a982e8d7b85cce7ff50c18a Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi s'est entretenu, mardi, à Dakar, avec son homologue nigérien Hassoumi Massaoudou. M.Jerandi participait au Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui s'est tenu dans la capitale sénégalaise les 29 et 30 novembre.

L'entretien a porté sur les relations bilatérales unissant les deux pays et les moyens de les renforcer dans tous les domaines.

Il s'agit notamment de bien préparer les échéances futures et à leur tête la réunion de la commission mixte tuniso-nigérienne ainsi que d'actualiser le cadre juridique régissant les relations bilatérales afin de se mettre au diapason des grandes mutations dans le monde.

Les deux ministres ont également salué, à cette occasion, le niveau de coordination étroite entre la Tunisie, le Niger et le Kenya en tant que membres africains non-permanents du Conseil de sécurité, ainsi que le sérieux du travail accompli durant leur mandat.

Ils ont, en outre, renouvelé l'engagement de leurs deux pays à poursuivre les consultations sur toutes les questions inscrites à l'ordre du jour du Conseil de sécurité, notamment les dossiers africains et arabes ainsi que toutes les questions de droit incarnant les principes communs fondés sur les Chartes des Nations Unies et de l'Union africaine.

M.Jerandi et son homologue nigérien ont évoqué la situation en Afrique, soulignant la nécessité de continuer à soutenir la Libye dans son processus politique.
Ils ont également insisté sur l'importance de la coordination au sujet des différents défis auxquels la région est confrontée, notamment la lutte contre la pandémie de Coronavirus et ses répercussions, la lutte contre le terrorisme qui menace la région du Sahel, du Sahara et leur voisinage immédiat et ses répercussions sur la paix et la sécurité en Afrique, ainsi que l'impératif de donner au dossier du développement la priorité qu'il mérite.

Ils ont par ailleurs évoqué des sujets liés à la Conférence d'Oran sur la paix et la sécurité en Afrique et le rôle important que jouent la Tunisie, le Niger et le Kenya au service de ces questions au Conseil de sécurité, soulignant la nécessité, pour l'Union africaine, de poursuivre les concertations et la coordination avec ces trois pays sur les meilleurs moyens d'assurer la stabilité sur le continent.

]]>
news-3119 Wed, 01 Dec 2021 10:26:00 +0000 MAE met en garde contre le risque " élevé " de la pandémie et ses répercussions sur les peuples. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3119&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=c8ccfb09299001370b4d8112a325a90c Le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi a mis en garde contre le risque " élevé " de la pandémie de coronavirus et ses répercussions " graves " sur les peuples des pays en développement, citant en particulier, la hausse " sans précédent " du nombre de personnes menacées par la famine et la pauvreté. Lors de sa participation à la 45ème réunion annuelle des ministres des Affaires étrangères du Groupe des "77 et de la Chine", M. le Ministre a indiqué que lors des crises mondiales précédentes, les pays du sud y étaient les plus touchés par les répercussions économiques et sociales.

" La pandémie de coronavirus risque de saper tous les efforts de développement, en creusant les disparités et les inégalités et en entravant la reprise économique, notamment à la lumière de l'exacerbation de la crise des dettes ", a averti M. Jerandi.

M. le Ministre a souligné le besoin urgent d'aider les pays à surmonter les défis liés à la pandémie de Coronavirus et à identifier des solutions communes permettant de relancer les économies et faire face à d'autres fléaux mondiaux tels que le terrorisme et le changement climatique...

A cet égard, M. le Ministre a réitéré l'appel du président de la République, Kais Saied, depuis le début de la pandémie, à renforcer les mécanismes de coopération internationale, en créant un nouvel esprit de solidarité et d'entraide.

" La vision du président Kais Saied est " tout à fait conforme à la Charte des Nations Unies et aux valeurs fondatrices du Groupe des " 77 et de la Chine ", a-t-il ajouté.

Présidée par la République de Guinée, la réunion s'est déroulée en présence d'Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, Abdullah Shahid, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, et des ministres des Affaires étrangères du " Groupe des 77 et la Chine".

]]>
news-3116 Wed, 01 Dec 2021 10:13:00 +0000 MAE à Dakar: Le forum de coopération sino-africain constitue un cadre exemplaire de partenariat ouvert sur l’avenir. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3116&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=6abb70f653c8532b45a14f532829c2da Le ministre des Affaires étrangères Othman Jerandi a souligné mardi , 30 novembre2021, que le forum de coopération sino-africain constitue un cadre exemplaire de partenariat ouvert sur l'avenir, basé sur la solidarité, le dialogue et le développement commun. Dans une allocution à la conférence ministérielle du Forum, organisée dans la capitale sénégalaise Dakar, M.Jerandi a insisté sur le souci de la Tunisie de contribuer à la consolidation de ce partenariat en vue de réaliser un développement durable et construire un avenir commun entre la Chine et l'Afrique pour la période post covid.

Ce forum est un processus social et humanitaire appelé, nécessairement, à s'améliorer, à travers l'évaluation, afin de consolider les acquis et de remédier aux insuffisances, a-t-il préconisé.

M.Jerandi a en outre, mis l'accent sur le besoin d'élever le partenariat sino-africain à la hauteur des enjeux et des défis à l'instar de l'économie verte, la transition climatique et le développement durable, en consécration des objectifs fixés dans l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

Le partenariat sino africain est capable de résister et de réussir. Il dépend du niveau de mobilisation et d'adhésion des Etats à ce projet, a-t-il soutenu.

Le ministre a ensuite évoqué la dimension humaniste de ce partenariat, appelant à la nécessité de lui accorder une place centrale dans les projets de coopération, en ce qui concerne, notamment, les domaines de la formation, et les échanges éducatifs, culturels, techniques et universitaires. Il a, également, appelé à la multiplication des projets de capacitation des jeunes et de la femme, en tenant compte des spécificités et besoins de chaque Etat africain.

Abordant la crise sanitaire engendrée par le covid-19, le ministre a, aussi, souligné l'importance de renforcer la coopération médicale entre la Chine et les pays africains, déclarant que la Tunisie soutient les appels à lever les brevets sur les vaccins anticovid.

Il a affirmé la disposition de la Tunisie à mettre ses expertises au service du partenariat sino-africain, pour l'impulsion de projets innovants dans les secteurs stratégiques à haute valeur ajoutée.

En marge de sa participation à la conférence ministérielle du Forum sino-africain (29 et 30 novembre), le ministre s'est entretenu avec ses homologues camerounais et congolais de la tenue des commissions mixtes au début de 2022.

]]>
news-3111 Tue, 30 Nov 2021 15:31:00 +0000 MAE s’entretient avec son homologue éthiopien en marge du FOCAC /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3111&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=288ef1cd5a688fe1188bbf8b2aa74808 Le ministre des Affaires étrangère, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi s'est entretenu mardi, 30 novembre 2021 en marge de sa participation au Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tient les 29 et 30 novembre à Dakar, avec son homologue éthiopien Demeke Mekonnen. Les deux ministres ont affirmé la volonté commune de hisser les solides bilatérales à un palier supérieur. Le chef de la diplomatie éthiopienne a assuré que la crise interne de son pays se dirige vers une désescalade, ajoutant que les parties au conflit mènent actuellement des négociations en vue de parvenir à des accords durables.

M.Jerandi a souligné que la Tunisie, membre non-permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, œuvre en vue de parvenir à une solution consensuelle entre l'Egypte, le Soudan et l'Ethiopie concernant le partage des eaux du grand Nil.

Le ministre éthiopien a, dans ce sens, souligné que son pays accorde toute sa confiance aux positions de la Tunisie qui représente un pays ami et frère pour tous les pays du bassin du Nil. Les positions de la Tunisie à l'égard de la crise du bassin du Nil émanent d'une volonté de consolider la paix et la sécurité entre tous les pays du continent africain.

 

 

 

]]>
news-3110 Tue, 30 Nov 2021 15:16:44 +0000 MAE s’entretient avec les MAE du Sénégal en marge du FOCAC. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3110&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=8ae40cfda221be9caf3f87d4089e1a6b Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othmane Jerandi a eu, lundi, une série d'entretiens avec ses homologues du Sénégal, du Tchad et du Togo, en marge de sa participation au Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tient les 29 et 30 novembre à Dakar. L'entretien qui a réuni M.Jerandi avec la ministre sénégalaise des Affaires étrangères Aïssata Tall Sall a porté sur le renforcement des relations bilatérales solides et anciennes entre les deux pays, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

M.Jerandi a souligné la nécessité pour les pays africains de jouer pleinement leur rôle au niveau international " d'autant plus que le continent africain a un poids important en termes de nombre de pays, de population et de ressources humaines et naturelles. "

Il a mis l'accent sur l'importance de profiter de l'actuelle phase économique délicate que traversent les pays africains en raison de la pandémie de Covid-19 et des autres défis, et d'en faire de réelles opportunités de coopération en unissant les efforts et en traitant avec les autres partenaires sur la base de l'intérêt commun et du bénéfice mutuel.

Pour sa part, la ministre sénégalaise s'est félicitée de la convergence des visions entre les deux parties au sujet des questions soulevées sur la scène africaine et internationale.
Les deux ministres ont convenu de se concerter davantage à cet égard avec d'autres pays africains au sein d'équipes de réflexion pour élaborer des stratégies permettant de sortir de la position de receveur d'aides et de rechercher les moyens d'un développement durable et bénéfique.

]]>
news-3107 Mon, 29 Nov 2021 14:48:00 +0000 MAE s’entretient avec les MAE du Tchad et du Togo en marge du FOCAC /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3107&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=40a97fe359d36a7833bbfae1a02a5488 M. Jerandi s'est entretenu avec les ministres des Affaires étrangères du Tchad Cherif Mahamat Zene, et du Togo Robert Dussey . La rencontre a permis de passer en revue l'ordre du jour de la 8ème réunion ministérielle du FOCAC et d'insister sur la nécessité d'établir un agenda des relations des pays d'Afrique avec les grands pays. Cet agenda doit être basé sur les besoins de développement et les priorités des pays africains et ne pas s'arrêter aux promesses non-tenues, ont-ils indiqué, pour que ces réunions ne restent pas de simples dates sur l'agenda international et régional.

Ils ont, en outre, souligné l'importance d'intégrer l'Afrique dans le circuit économique international, mettant l'accent, au niveau régional, sur le développement de l'infrastructure, la modernisation de l'agriculture, la numérisation, la recherche scientifique et les industries pharmaceutiques.

Il a également été convenu d'intensifier la concertation et la coordination pour permettre à l'Afrique de se positionner sur la scène internationale en tant que partenaire de développement, de sécurité et de paix, et en tant qu'espace d'investissement.

]]>
news-3103 Mon, 29 Nov 2021 14:27:00 +0000 FOCAC : MAE s’entretient avec son homologue Algérien. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3103&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=498a054450cad44c5f5986653a365160 Les prochaines échéances tuniso-algériennes, dont principalement la visite attendue du président Abdelmajid Tebboune à Tunis, ont été au contre de l'entretien, lundi, à Dakar, du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi avec son homologue algérien Ramtane Lamamra. Les deux ministres participaient à l'ouverture des travaux du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tient à Dakar les 29 et 30 novembre courant avec la participation des ministres des Affaires étrangères et de la coopération économique de Chine et des pays d'Afrique.

L'entretien a porté sur la préparation de la visite du président algérien à Tunis qui constitue une étape importante dans les relations unissant les deux pays et illustre les liens fraternels solides entre les deux Chefs d'Etat ainsi que la volonté des deux peuples frères à hisser le partenariat aux plus haut niveaux.

Il a également été l'occasion de parfaire la coordination au sujet de la réunion prévue cette semaine à Oran (Algérie) sur la paix et la sécurité en Afrique ainsi que le rôle des pays africains membres non-permanents du Conseil de sécurité dans la défense des causes et dossiers africains.

Les ministres tunisien et algérien des Affaires étrangères ont, en outre, discuté de l'ordre du jour du FOCAC, soulignant la nécessité d'en sortir avec une stratégie de coopération claire entre les pays d'Afrique et le partenaire chinois. Il s'agit, ont-ils insisté, d'aider l'Afrique à intégrer le cycle du développement international comme étant un espace doté de multiples qualifications et potentiellement attractif pour les investissements étrangers.
 

]]>
news-3101 Mon, 29 Nov 2021 14:12:00 +0000 FOCAC : MAE s’entretient avec son homologue chinois. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3101&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=d381486e913a54abfd969534fb9d33fc Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othmane Jerandi s'est entretenu, lundi, à Dakar, avec son homologue chinois Wang Yi. M.Jerandi participait à l'ouverture des travaux de la 8ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tient à Dakar les 23 et 30 novembre courant avec la participation des ministres des Affaires étrangères et de la coopération économique de Chine et des pays d'Afrique.

L'entretien, tenu en marge du Forum, a permis de passer en revue les principales questions d'intérêt commun et les perspectives de coopération bilatérale tuniso-chinoise ainsi le renforcement du partenariat sino-africain en vue de promouvoir le développement sur le continent.

M.Jerandi a exprimé, à cette occasion, la reconnaissance tunisienne à la Chine pour son appui dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, réaffirmant l'importance de consolider la coopération bilatérale dans le domaine médical, en ce qui concerne notamment la recherche scientifique, la vaccination et les médicaments.

Il a également appelé à élargir le champ de coopération à des secteurs vitaux et innovants permettant de réaliser un développement durable, mettant en exergue le rôle des mécanismes de coopération bilatérale et du suivi des projets bilatéraux en cours d'exécution.

Il a, en outre, souligné l'importance du FOCAC en tant que cadre de coopération sud-sud à même de renforcer l'aptitude de l'Afrique à jouer un plus grand rôle sur la scène internationale.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a, de son côté, réaffirmé la volonté de son pays de soutenir l'Afrique dans tous les domaines et de construire un partenariat réel avec le continent.

Au niveau bilatéral, il a exprimé la disposition de Pékin à apporter à la Tunisie le soutien nécessaire dans la lutte contre la pandémie, particulièrement au niveau des vaccins, et de renforcer la coopération dans tous les domaines, dont en particulier la recherche scientifique, la médecine et la pharmacie.

]]>
news-3098 Sat, 27 Nov 2021 13:48:00 +0000 Déclaration de Tunis à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3098&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=c106fc845e3e556c9c3d16158f522ff0 A l'occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien la Tunisie réitère son appel à la communauté internationale, à la nécessité d'assurer pleinement sa responsabilité en amenant les forces d'occupation israélienne à se conformer aux résolutions onusiennes et à la légalité internationale. Cette célébration internationale qui coïncide avec le 29 novembre de chaque année est une occasion renouvelée pour prendre conscience de l'ampleur de la souffrance du peuple palestinien, face à la persistance des répressions israéliennes et des violations des droits des Palestiniens.

La Tunisie poursuivra son appui constant à la cause palestinienne et à la volonté légitime du peuple palestinien de recouvrer ses droits non négociables, notamment l'établissement d'un Etat indépendant avec une pleine souveraineté basée sur les frontières de 1967, avec Al Qods pour capitale.

La Tunisie réaffirme son rejet catégorique de la politique d'annexion menée par les autorités israéliennes et dénonce une violation criante du droit international et du droit humanitaire.

Elle exhorte la communauté internationale à agir sérieusement et d'urgence pour amener Israël à arrêter tout plan d'annexion et à se conformer à la résolution du conseil de sécurité n°2334 de 2016 qui l'appelle à arrêter immédiatement et complètement toutes ses activités de peuplement dans le Territoire palestinien occupé de manière à progresser dans le règlement du conflit palestino-israélien.

Les agressions israéliennes survenues durant le mois de Ramadan dans les territoires occupés confirment l'urgence de lancer des négociations sérieuses et crédibles, en vue d'asseoir une paix juste, globale et durable dans la région, lit-on de même source.

La Tunisie soutient l'initiative visant à tenir un congrès international avec la participation de toutes les parties concernées en vue d'entamer un véritable processus de paix basé sur le droit international, les résolutions de l'ONU et l'Initiative de paix arabe.

Par ailleurs, la Tunisie se félicite de la contribution de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) dans l'allègement des souffrances des réfugiés palestiniens, saluant la décision des Etats-Unis de reprendre le financement de cette structure.

]]>
news-3094 Wed, 24 Nov 2021 15:18:00 +0000 Le processus politique libyen au cœur d'une séance de travail entre MAE et son homologue congolais. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3094&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=34b118f2efe7abb5580971453aa5236c Une séance de travail a eu lieu, mercredi, 24 novembre 2021 , entre le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, et le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et des Congolais de l'étranger, Jean-Claude Gakosso. La République du Congo préside, actuellement, le Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la Libye. Le ministre congolais a, à cette occasion, souligné l'importance de sa visite en Tunisie, avant de se rendre en Libye à la tête d'une délégation de l'Union africaine, "dans le cadre de la concertation et de la coordination avec la Tunisie", a-t-il dit.

Il a, également, souligné l'importance de connaître les points de vue du président Kais Saied qui l'a reçu mardi, estimant que la Tunisie joue un rôle crucial dans l'impulsion des efforts régionaux et internationaux pour parachever le processus politique en Libye et rétablir la sécurité et la stabilité dans ce pays.

Pour sa part, M.Jerandi a mis en avant "tout l'intérêt que porte la Tunisie à l'avancement du processus politique en Libye et au soutien des frères libyens dans leurs efforts de rétablir la stabilité et de reconstruire leur économie sous la direction libyenne".

Le rôle des pays de voisinage et des organisations régionales dont l'UA est capital dans l'appui des efforts libyens pour parachever le processus politique, selon M. Jerandi.
Cela est possible, a-t-il dit, dans le cadre d'un partenariat entre la Libye et la communauté internationale, sur la base des résultats de la Conférence de Berlin 1 et 2, la Réunion ministérielle de concertation des pays voisins de la Libye à Alger, le Forum du dialogue politique libyen à Tunis, la Conférence de soutien à la stabilité de la Libye à Tripoli, le dernier sommet de Paris sur la Libye (12 novembre 2021) et les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies y afférentes.

M.Jerandi a, par ailleurs, souligné la détermination de la Tunisie à continuer la concertation et la coordination avec l'UA en cette étape délicate que connaît la Libye.

Les deux ministres ont, d'autre part, évoqué les relations de coopération et d'amitié tuniso-congolaises et les moyens de les renforcer, soulignant la volonté de les diversifier davantage.
Le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et des Congolais de l'étranger a, dans ce contexte, fait part de la volonté de son pays de s'inspirer de l'expérience tunisienne, notamment dans les domaines du tourisme, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Les deux parties ont, également, passé en revue les prochaines échéances bilatérales, dont la deuxième session de la commission mixte tuniso-congolaise, et ont convenu de fixer un calendrier dans ce sens dans les plus brefs délais, notamment au début de 2022

]]>
news-3091 Mon, 22 Nov 2021 14:22:00 +0000 La Tunisie salue l’accord politique conclu au Soudan /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3091&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=2405864c2158738112d278ffa5a2bb97 La Tunisie salue l’accord politique conclu entre les parties prenantes soudanaises sur la voie du parachèvement de la phase transitoire dans le cadre d'une entente entre les différentes composantes du peuple soudanais La Tunisie espère voir cet accord constituer une étape importante sur la voie du renforcement des fondements de la stabilité au Soudan et dans la région entière et par la même, la réalisation des aspirations du peuple et termes de développement et de progrès.

]]>
news-3088 Sun, 21 Nov 2021 14:35:00 +0000 La Tunisie célèbre la journée internationale des droits de l'enfant /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3088&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=35852daac084a03c2dffdb5623da37d8 La Tunisie célèbre, ce samedi 20 novembre, à l'instar des autres pays du monde, la journée internationale des droits de l'enfant, placée cette année, sous le thème " Un avenir meilleur pour chaque enfant ". La célébration de cet événement coïncide avec le 32e anniversaire de la promulgation de la Convention internationale des droits de l'enfant de 1989.

A cette occasion, la Tunisie réitère sa " pleine " détermination à aller de l'avant sur la voie du développement de son système des droits de l'enfant et à garantir un avenir meilleur à ses enfants.

Cette étape importante commande l'évaluation des progrès enregistrés dans le domaine de la protection des droits de l'enfant et la mise en œuvre des objectifs de l'Agenda 2030 du développement durable, dont le droit à l'éducation, à la santé, à l'égalité des sexes, la fin de l'exploitation et la traite des enfants, et la lutte contre toutes les formes de violence à leur encontre.

Pour la Tunisie, les efforts entrepris par l'organisation des Nations unies sont insuffisants  par rapport à l'ampleur des défis auxquels sont confrontés les droits de l'enfant particulièrement à la lumière de la crise sanitaire. Les chiffres liés au taux de l'abandon scolaire, à la propagation de la violence et à l'exploitation économique et sexuelle sont aujourd'hui alarmants.

Parmi ces défis, figurent les conflits, la prolifération des foyers de tension, la propagation du terrorisme, de la violence et de l'intolérance, la discrimination raciale, le discours de haine et du rejet d'autrui.

A cela s'ajoutent, les changements environnementaux et l'augmentation des disparités économiques et de développement entre les pays, qui affectent directement les droits des enfants.

]]>
news-3083 Thu, 18 Nov 2021 14:56:47 +0000 MAE souligne l'importance de la tenue de la 3e session des concertations politiques entre la Tunisie et l'Australie. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3083&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=a179393375b669b6a5206cc1d61ab74e Le ministre des Affaires étrangères Othman Jerandi a mis en avant, mercredi, 17 novembre2021, en recevant l'Ambassadrice d'Australie à Tunis (avec résidence à Malte) Jennifer Claire Cartmill, l'importance de la tenue de la 3e session des concertations politiques entre les deux pays. A cette occasion, M.le ministre a donné à son hôte un aperçu sur les développements politiques en Tunisie, à la lumière des mesures prises par le président de la République le 25 juillet 2021 "dans le strict respect de la Constitution et conformément aux attentes des Tunisiens".

Lors de l'entretien, M.Jerandi a affirmé la détermination de la Tunisie à promouvoir la coopération bilatérale dans tous les domaines et à consolider les relations économiques, les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays, en particulier dans les secteurs de l'énergie, des mines et de l'agriculture en plus des projets prioritaires à l'instar de la santé, l'enseignement, la recherche scientifique en médecine et l'industrie pharmaceutique.

La diplomate australienne a de son côté affirmé que son pays soutient les initiatives propres à améliorer la situation économique. Elle a abordé les projets de coopération en Tunisie dans le domaine du phosphate principalement. L'ambassadrice a, dans ce sens, évoqué l'intention de la société "Fortescue Future Industries" de réaliser un méga projet à forte intensité d'emploi.

Les deux pays partagent les mêmes valeurs démocratiques, a relevé l'ambassadeure qui a salué le rôle d'avant-garde de la Tunisie dans le monde arabe, en termes de respect des droits de la femme et de l'Etat de droit.

Par ailleurs, l'entretien a permis de discuter des développements sur la scène libyenne et des rencontres régionales de soutien à la stabilité dans ce pays.

Dans ce sens, le ministre des Affaires étrangères a mis l'accent sur le rôle positif de la Tunisie, dans le cadre du mécanisme de dialogue interlibyen et son engagement à contribuer activement aux efforts régionaux et internationaux en vue d'assurer la réussite du processus électoral et la stabilité dans ce pays frère.

]]>
news-3080 Thu, 18 Nov 2021 14:43:55 +0000 La Tunisie condamne la décision de construction de nouvelles colonies en territoires occupés. /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3080&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=69b0348c8d1e7245e1072571d4af650f La Tunisie condamne la décision des autorités d'occupation israéliennes de construire de nouvelles colonies dans les territoires palestiniens occupés ", a souligné mercredi le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi. Les autorités d'occupation poursuivent des pratiques qui violent le droit international, menacent les droits fondamentaux du peuple palestinien et sapent les efforts de paix, a averti M.le ministre. 

Intervenant, en visioconférence, à la réunion ministérielle du Comité de liaison ad hoc chargé de la coordination de l'assistance internationale en faveur du peuple palestinien, M.Jerandi a réaffirmé le soutien de la Tunisie à tous les efforts constructifs pour relancer le processus de paix et parvenir à une solution durable et globale dans les territoires palestiniens sur la base des résolutions onusiennes et de l'Initiative de paix arabe.

M.le ministre a appelé la communauté internationale à jouer pleinement son rôle pour engager des négociations sérieuses selon un calendrier précis, réitérant la position ferme et de principe de la Tunisie en faveur de la juste cause palestinienne et des droits inaliénables du peuple palestinien. Il a, à ce propos cité, le droit à l'autodétermination et à l'établissement d'un Etat palestinien indépendant et souverain sur les frontières de 1967 avec Al-Qods Al-Sharif pour capitale.

D'autre part, le ministre des Affaires étrangères a exprimé le rejet par la Tunisie de la décision des autorités d'occupation de classer six organisations civiles palestiniennes comme organisations terroristes, ajoutant que cette classification impacterait le soutien fourni par la communauté internationale aux Palestiniens. Il est à noter que le Comité Ad Hoc de Liaison pour la Coordination de l'Aide Internationale au Peuple Palestinien est composé de 15 membres, dont la Tunisie. Il s'agit d'un comité onusien qui sert de mécanisme de coordination au niveau politique pour le soutien du peuple palestinien.

]]>
news-3077 Thu, 18 Nov 2021 14:29:25 +0000 La Tunisie participe pour la première fois à la réunion des ministres des AE du COMESA /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3077&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=c38046415623f929534f3a7bfcd8e020 La Tunisie a participé mardi, 17 novembre 2021, pour la première fois, à la réunion des ministres des Affaires étrangères du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA). Il s'agit de la 17ème réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de cette organisation, que la Tunisie a officiellement rejoint en juillet 2018.

Cette réunion, qui précède le 21ème Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du COMESA, a été consacrée à l'examen et l'adoption du rapport de la Commission de paix et de sécurité sur la situation sécuritaire et les développements politiques que connaissent les pays de la région.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othmane Jerandi a souligné, dans son allocution, la détermination de la Tunisie à établir la paix dans tout le continent africain et à renforcer ses relations de coopération avec les pays de l'Afrique orientale et australe.

Lors de l'examen de la situation dans certains pays en crise dont la Libye, le Soudan, la Somalie ou encore la guerre dans la région du Tigré en Ethiopie, le ministre a réitéré l'importance qu'accorde la Tunisie aux questions de paix, de sécurité et de lutte contre le terrorisme, qui constituent l'une des conditions essentielles du développement durable.

Il a, dans ce sens, rappelé la participation de la Tunisie, dès les premières années de son indépendance, aux opérations de maintien de la paix sur le continent.

Concernant la situation en Tunisie, le ministre des Affaires étrangères a indiqué que le processus transitionnel se poursuit, affirmant que les mesures exceptionnelles décidées par le président de la République s'inscrivent dans le cadre de la Constitution et jouissent d'un fort soutien populaire.

L'objectif de ces mesures est d'établir les fondements de la démocratie et de garantir les libertés fondamentales et le développement durable dans le cadre d'un consensus social, a-t-il ajouté.

]]>
news-3073 Fri, 12 Nov 2021 14:00:00 +0000 MAE rencontre à Paris l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3073&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=d9f53ed4d13d85c69d8c654c81b6b471 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi s'est entretenu, vendredi, à Paris, avec l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye Jan Kubis. Au cours de cette réunion, tenue en marge des travaux de la Conférence de Paris sur la Libye, il a été convenu de continuer à soutenir le processus politique en Libye et de mettre en œuvre les dispositions de la feuille de route qui ont été fixées dans ce contexte.

L'accent a été également mis sur les moyens de soutenir les Libyens et leur gouvernement intérimaire et de réunir les conditions propices à l'organisation d'élections présidentielles et législatives.

]]>
news-3064 Wed, 03 Nov 2021 15:20:15 +0000 La Tunisie : D. Bilel Jamoussi candidat au poste de Directeur du Bureau de la Normalisation des Télécommunications (UIT) /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3064&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=95facc3b1007a5f04dc82c66b06165d0 La Tunisie a décidé de présenter la candidature du D. Bilel Jamoussi au poste de Directeur du Bureau de la Normalisation des Télécommunications de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), pour la période 2023-2026, lors des élections qui se tiendront dans le cadre de la Conférence des Plénipotentiaires de l’UIT prévue du 26 septembre au 14 octobre 2022 à Bucarest (Roumanie). L’appui de la Tunisie à cette candidature s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour le placement des compétences tunisiennes aux postes de haut niveau à l’échelle internationale et régionale au service des intérêts nationaux de notre pays.

Candidat de la Tunisie au poste de Directeur du Bureau de la Normalisation des télécommunications de l’UIT 2023-2026

Nationalité : Tunisienne
Né : à Sfax, Tunisie, le 7 avril 1967
Etat Civil : Marié et père de trois enfants
Langues : Arabe, Anglais, et Français couramment ; Espagnol et Allemand de base
Niveau d’instruction : Docteur et Ingénieur en génie informatique spécialité réseaux de communications, diplômé de l’Université d’État de Pennsylvanie, États-Unis d’Amérique (PhD 95, MS 92, BS 89)
Inventions : Titulaire de 23 brevets d’inventions américains dans les domaines des réseaux de données et optiques, des réseaux sans fil et de la qualité de service
Honneurs : Membre distingué du personnel technique de Nortel Networks, Prix Nortel Networks pour le travail d'équipe, Ingénieur professionnel de l'Ontario, Membre Senior de IEEE (Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens)
Parcours professionnel
2010-Présent :
Chef du Département des commissions d’études au Bureau de la normalisation des télécommunications, Union internationale des télécommunications ; Genève ; Suisse
1999-2009 :
Directeur de la Normalisation, Nortel Networks, Billerica Massachusetts, États-Unis d’Amérique
1994-1999 :
Ingénieur principal en systèmes et logiciels, Bell Northern Research, Nortel, Ottawa ON, Canada
1989-1994 :
Assistant d’enseignement et de recherche à l’Université d’État de Pennsylvanie, États-Unis
d’Ameriques
 
Expérience et réalisations : Union internationale des télécommunications, 2010-2021
•    Direction du programme combler l'écart entre les pays développés et les pays en développement dans l'établissement de normes internationales ; doublant ainsi le nombre de pays et d’experts qui y participent.
•    Facilitation du consensus dans le développement des normes en coordination avec les présidents des commissions d’études, leurs équipes de direction, ainsi que des délégués, et ce, par la bonne préparation et le bon déroulement des réunions des groupes de normalisations
•    Attribution efficiente des ressources de numérotation internationale de la téléphonie mobile, fixe et de l’Internet des Objets aux membres opérateurs de réseaux et de services. Médiation diplomatique en cas de besoin, et publication bimensuelle du Bulletin d’exploitation en six langues.
•    Conseil aux présidents, équipes de direction, et délégués provenant des 193 Etats membres et 800 membres du secteur privé lors des conférences (Plénipotentiaires, Développement, Télécommunications internationale), et assemblées (Normalisation) de l’UIT.
•    Promotion de l’UIT et de ses normes, en tant que porte-parole, conférencier, modérateur, et organisateur de conférences, d’ateliers, symposiums, et webinaires.
•    Attraction de nouveaux membres du secteur de la normalisation au moyen de nouvelles initiatives de normalisation liées aux technologies émergentes, telles que l'Internet des Objets, la Blockchain, l'Intelligence Artificielle et les technologies quantiques ; et dans le cadre de la transformation numérique, qui nécessite une collaboration accrue entre le secteur des TIC et les autres secteurs, tels que la santé, les transports, et les finances.
•    Augmentation de l’inclusion financière à l’échelle mondiale, en créant un cadre pour le développement des directives et des normes de paiement numérique en collaboration entre les secteurs des télécommunications et de la finance. Obtention et gestion d’un don à l’UIT de plusieurs millions de dollars de la Fondation Bill et Melinda Gates (2014-2020)
•    Coopération et collaboration avec les autres organes de normalisation tel que WSC (CEI, ISO, UIT), GSC, ETSI, IEEE, IETF, GSMA, W3C, oneM2M, TMF, LoRa Alliance, etc. et les organismes de l’ONU tel que l’OMS, la CEE-ONU, le PNUD, l’OMM, et le PNUE
•    Gestion des entités internes de l’UIT : Président du comité de gestion de l’assurance maladie de l’UIT, vice-président du comité consultatif mixte (organe chargé de donner des avis sur
l’administration et le bien-être du personnel), président de chambres disciplinaires, membre du groupe de travail intersectoriel. Participant aux réunions du Groupe de coordination de gestion de l’UIT, contribuant ainsi à une meilleure utilisation des ressources de l’UIT et une gestion plus transparente et responsable.
•    Organisation de l’AMNT-16 et maître de cérémonie du GSS-16 de l’UIT hébergés par le gouvernement tunisien, Hammamet, Tunisie, novembre 2016.
•    Gestion efficiente du personnel provenant de plusieurs pays, cultures, et parlant des langues
différentes dans une optique d’harmonisation, de productivité élevée, et d’équilibre de genre.
•    Organisateur et maître de cérémonie de l’ICT4ALL Forum (SMSI+ 2007-2015) coorganisé par l’UIT et
le gouvernement tunisien, Hammamet Tunisie.
 
Expérience et réalisations : Secteur Privé Nortel Networks, 1994-2009
•    Directeur de la normalisation :
o    Développent de la stratégie de la normalisation, gestion des ressources et de la participation de Nortel à plus de 90 organismes de normalisation dans le monde.
o    Lancement de nouveaux groupes spécialisés de l'UIT-T en commençant par le groupe spécialisé NGN en 2005, puis OCAF en 2006, puis IPTV en 2007 : A travaillé en étroite collaboration avec la communauté internationale, y compris le secteur privé et les membres représentants des gouvernements ainsi que le TSB de l'UIT. Nortel a dirigé la plupart de ces groupes spécialisés. Ce leadership au sein de l'UIT-T a conduit au développement rapide de normes clés pour l'industrie au niveau international.
o    Leader de la participation de Nortel aux groupes de travail IETF MPLS et VPN, permettant d'accroître l’influence de Nortel sur ces groupes de travail. Auteur de nombreuses normes d’Internet (MPLS) a l'IETF (Internet Engineering Task Force).
o    A l'IEEE-SA (Association de Normalisation), élu au groupe consultatif d'entreprise pour trois mandats consécutifs de 2005-2010. Elu au Conseil des gouverneurs de l'IEEE-SA pour le mandat 2007-2008 : A développé une relation solide entre l'IEEE- SA et l'UIT en sollicitant l'adhésion sectorielle de l'IEEE-SA à l'UIT-T et à l'UIT-D. Cela a ensuite été suivi par des ateliers conjoints IEEE/UIT sur l'Ethernet opérateur, les réseaux d'accès optiques et la conférence académique de l’UIT Kaléidoscope.
•    Directeur des recherches universitaires et technologies avancées :
o    Membre du conseil de l’initiative du Massachusetts Institute of Technologie (MIT) sur un ordinateur pour chaque enfant (OLPC), et dirigeant le développement de la norme sans fil à l’IEEE (Wi-Fi Wireless mesh)
o    Gestion d'une équipe de recherche en technologie de pointe (à Billerica, Ottawa, Harlow et Stockholm) axée sur le développement de premiers prototypes de protocoles IP/MPLS émergents. Beaucoup d'entre eux sont adoptés comme normes et acceptés par le marché.
•    Directeur de l’ingénierie des réseaux de données :
o    Leader de l’équipe responsable de la conception des réseaux d'opérateurs, en mettant l'accent sur l'infrastructure et les services de données.
o    Participation à l'engagement d'ingénierie de réseau de données avant-vente avec plus de 30 grands clients dans le monde, obtenant un taux de réussite, de fidélisation et de satisfaction élevé.
•    Ingénieur principal en systèmes et logiciels
o    Conception et développement de fonctionnalités logicielles (C, C++) et matérielles (mémoire, mémoire tampon et gestion du trafic) pour des produits phares de communications de Nortel (gamme de produits Passport 7K et 15K).

]]>
news-3058 Tue, 02 Nov 2021 09:33:00 +0000 Réunion ministérielle de concertation des pays voisins de la Libye /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3058&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=b6a7523804029e4369ad18ee4225c331 Une réunion ministérielle de concertation des pays voisins de la Libye a eu lieu, lundi à Alger. Elle a regroupé, les ministres des Affaires étrangères de Tunisie, d'Algérie et de Libye. La réunion était axée sur l'identification des moyens permettant la mise en œuvre des recommandations de la Conférence " Initiative pour soutenir la stabilité en Libye ", qui s'est tenue, le 21 octobre dernier, à Tripoli.

Les ministres des Affaires étrangères ont discuté des derniers développements liés à la préparation des prochaines élections présidentielles et législatives, et échangé les points de vue sur la Conférence internationale de Paris qui se tiendra le 12 novembre prochain sur la Libye.

Au cours de cette réunion, les trois ministres ont été unanimes à souligner que l'Etat libyen doit être le partenaire principal dans toute réunion de concertation ou initiative future, soulignant l'importance de poursuivre les efforts de coordination jusqu'à l'achèvement du processus politique en Libye et la réalisation des aspirations de la nation libyenne.

]]>
news-3055 Sun, 31 Oct 2021 09:41:00 +0000 67ème anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération : MAE chargé de se rendre en Algérie /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=3055&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=278481aab9db4af942e72924d7bc1282 Le chef de l'Etat Kais Saied a chargé le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, de se rendre, ce dimanche soir, en Algérie, pour transmettre ses félicitations au Président Abdelmadjid Tebboune, à l'occasion de la célébration du 67ème anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954. Le déplacement du ministre des AE en Algérie, traduit la profondeur des liens de fraternité entre les deux pays et leur croyance en l'unité du destin et de l'avenir, partant d'un héritage commun de civilisation et de lutte
des deux peuples tunisien et algérien, pour réaliser la liberté et la souveraineté nationale, des épopées qui resteront une inspiration pour les générations futures à travers l'histoire.

]]>