Ministère des Affaires étrangères Tunisien http://www.diplomatie.gov.tn/ République Tunisienne Ministère des affaires étrangères en-gb TYPO3 News Thu, 22 Apr 2021 10:24:14 +0000 Thu, 22 Apr 2021 10:24:14 +0000 MAE site web news-2560 Thu, 08 Apr 2021 06:29:00 +0000 La Tunisie s’engage à respecter les accords internationaux antimines /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2560&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=3fa344b779fd7fd59c0b2918ea7e735d Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, a réaffirmé, jeudi, " l'engagement total de la Tunisie à honorer les accords internationaux liés à l'interdiction des mines ainsi que son adhésion active à tous les efforts régionaux et internationaux visant à libérer le monde des mines terrestres qui menacent la vie de millions de personnes dans le monde entier ". M;Jerandi s'exprimait lors de la réunion du conseil de sécurité des Nations Unies sur la " lutte antimines et le maintien de la paix ".

Othman Jerandi a souligné, lors de son allocution prononcée à la réunion présidée par le ministre vietnamien des Affaires étrangères, la nécessité pour tous les intervenants dans les conflits de respecter les dispositions du droit international humanitaire et du droit international des droits de l'Homme et de cesser l'usage des mines et des engins explosifs.
" Il est, également, nécessaire de remettre toutes les cartes indiquant leur présence dans les zones de conflit afin de faciliter leur destruction ", a-t-il insisté.
Le ministre des Affaires étrangères a, par ailleurs, appelé à renforcer la coopération internationale dans ce domaine, soulignant l'importance de fournir les ressources financières pour financer les projets de leur destruction de manière à créer les conditions nécessaires pour atteindre l'objectif fixé par la Convention d'Ottawa de 2014 pour un monde sans mines en 2025.
Jerandi a, dans ce contexte, salué les efforts de tous les intervenants dans le processus de déminage.
Le Conseil de sécurité de l'ONU avait publié, le 1er juillet 2020, la résolution n °2532, dans laquelle il a réitéré l'appel du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à un cessez-le-feu mondial pour lutter contre la pandémie de coronavirus qui a tué plus de la moitié d'un million de personnes.

]]>
news-2549 Mon, 05 Apr 2021 08:08:51 +0000 Séance de travail entre Jerandi et son homologue mauritanien /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2549&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=29f2e176dc27700187901e1c13c1146b Une séance de travail entre le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, et son homologue mauritanien Ismail Ould Cheikh Ahmed, a eu lieu, vendredi, au siège du ministère. La séance de travail a porté sur les moyens de développer les mécanismes de coopération économique, de faciliter la circulation des marchandises et de renforcer les investissements dans la région du Maghreb arabe,
Les deux ministres ont convenu d'entamer les préparatifs de la prochaine session de la Commission mixte tuniso-mauritanienne au niveau ministériel et d'intensifier l'échange de visites de haut niveau.
La rencontre a également porté sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun dont notamment le dossier libyen et "la convergence des points de vue quant à la nécessité de continuer à apporter un soutien politique au processus consensuel libyen",
Jerandi s'est félicité, à cette occasion, de la qualité des relations de fraternité distinguées unissant les deux pays, affirmant la disposition de la Tunisie à les développer davantage dans tous les domaines.
Il a, dans ce sens, souligné la nécessité de mettre à jour le cadre juridique régissant les relations entre la Tunisie et la Mauritanie, de manière à permettre aux deux pays de faire face aux défis sociaux et économiques.
De son côté, le ministre mauritanien des Affaires étrangères a salué le rôle qu'a joué la Tunisie depuis l'indépendance de son pays, notamment au niveau de la formation, dans les universités tunisiennes, des hauts cadres mauritaniens.
Il a mis en avant la volonté des dirigeants des deux pays de promouvoir les relations bilatérales dans tous les domaines, citant les opportunités dont dispose son pays dans les domaines de l'énergie, des minéraux et de la pêche.

]]>
news-2553 Thu, 01 Apr 2021 08:17:00 +0000 La coopération bilatérale et le dossier libyen au centre d'un entretien entre Jerandi et son homologue algérien /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2553&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=9556bcbb78de38fbf3b483ebd600a7b9 Une séance de travail entre le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, et son homologue algérien Sabri Boukadoum a eu lieu, jeudi, au siège du ministère, en présence des délégations des deux pays. Les moyens d'impulser les relations stratégiques unissant les deux pays frères ainsi que les préparatifs des prochaines échéances bilatérales ont été à l'ordre du jour de la séance de travail, indique, vendredi, un communiqué du département des Affaires étrangères.
A cette occasion, les deux ministres ont souligné la nécessité d'intensifier les concertations et les visites entre les dirigeants des deux pays en vue de promouvoir la coopération bilatérale dans tous les domaines.
Ils ont évoqué les questions régionales et internationales d'intérêt commun, en particulier le dossier libyen.
Dans ce contexte, les deux ministres ont mis l'accent sur l'importance de soutenir la nouvelle autorité exécutive libyenne dans le but de faire réussir le processus politique, en prévision des prochaines élections, et de préserver l'unité de ce pays frère.
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a eu, jeudi, un entretien avec le président de la République Kaïs Saïed. Il lui a transmis un message oral de la part président algérien Abdelmadjid Tebboune.

]]>
news-2543 Wed, 31 Mar 2021 08:22:00 +0000 Don allemand de 25 millions d’euros au profit des TPME /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2543&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=f85fe12da5d30408b458e31b5781d5bc Un accord de don financier de 25 millions d'euros a été signé mercredi par la Tunisie et l'Allemagne au profit des très petites et moyennes entreprises (TPME). L'accord entre dans le cadre de la participation au fonds de garantie pour l'appui des petites et moyennes entreprises face aux crises économiques, notamment la pandémie de la Covid-19, et ce à travers le programme TPME II, .

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othmane Jerandi a présidé la cérémonie de signature de l'accord en présence de l'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie Peter Prügel ainsi que des membres des délégations tunisienne et allemande participant à la réunion de négociation sur la coopération financière et technique tuniso-allemande, tenue également ce mercredi au siège du département.
Le ministre a salué " l'excellent niveau atteint par les relations tuniso-allemandes au cours des dix dernières années " ainsi que le " soutien allemand constant à la transition démocratique en Tunisie ".
Il a, dans ce sens, souligné l'importance poursuivre les concertations en vue de renforcer les liens d'amitié et de coopération existants entre les deux pays dans les divers domaines politique, diplomatique et économique.
Le programme TPME II, financé par la Banque allemande de développement (KFW) en accord avec la Tunisie pour la période 2019/2023, met à la disposition de sept institutions financières partenaires (quatre banques et trois sociétés de crédit-bail) une ligne de crédit de 140 millions d'euros pour promouvoir l'accès des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) au financement.
Les TPME sont définies comme des entreprises ayant moins de 200 salariés et un chiffre d'affaire de moins de 10 millions de dinars.

]]>
news-2534 Wed, 31 Mar 2021 08:15:18 +0000 M.Jerandi participe par visioconférence à une réunion ministérielle du groupe restreint de la Coalition mondiale contre Daech /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2534&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=b5a8f4334863d9d991a504810b349826 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi a participé, mardi, par visioconférence à une réunion ministérielle du groupe restreint de la Coalition mondiale contre Daech. M.Jerandi a réaffirmé à cette occasion l'engagement de la Tunisie à lutter contre le terrorisme et à soutenir les efforts de la communauté internationale visant à éradiquer ce fléau qui menace la paix et la sécurité dans le monde, .
Il a également affirmé le soutien de la Tunisie à la Coalition mondiale contre Daech, soulignant la nécessité de continuer à faire preuve de vigilance et à contrer les tentatives de cette organisation terroriste de reprendre ses activités destructives.
Jerandi a souligné dans ce sens l'impératif de s'appuyer sur le droit international et le droit international humanitaire conformément à une approche globale et multidimensionnelle pour venir à bout du terrorisme d'une manière durable.

]]>
news-2537 Tue, 30 Mar 2021 07:23:00 +0000 Forum Génération Egalité: Engagement de la Tunisie à promouvoir l'égalité totale entre les deux sexes /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2537&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=6afb19c88f1dc57131c018ddaa7bcc1c Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi a souligné l'engagement de la Tunisie à aller de l'avant sur la voie de l'égalité totale entre les deux sexes et à promouvoir le leadership des femmes dans tous les domaines. M.Jerandi s'exprimait, mardi, lors du Forum Génération Egalité qui se tient par visioconférence, au Mexique, du 29 au 31 mars 2021,
Le ministre a affirmé que la Tunisie œuvrera, dans le cadre de "l'Alliance innovation et technologie pour l'égalité entre les deux sexes", à élaborer un plan d'action pratique pour la période 2021-2026 qui repose sur quatre principaux axes.
Il s'agit de réduire la fracture numérique entre les deux sexes, de renforcer le leadership des femmes dans les domaines scientifiques, de faciliter l'accès de la femme rurale aux technologies numériques et de lutter contre le cyberharcèlement.
La présidence par la Tunisie de l'alliance reflète la conviction quant à l'importance de l'innovation et des technologies numériques dans la promotion de l'égalité entre les deux sexes et dans la résolution des difficultés qui empêchent les femmes et les filles d'avoir accès à un espace digital ouvert et sécurisé pour tous,
Le Forum Génération Egalité est un rassemblement mondial pour l’égalité entre les femmes et les hommes organisé par ONU Femmes. Il se tient, dans une première phase, au Mexique du 29 au 31 mars courant. Dans une deuxième phase, le Forum aura lieu en France du 30 juin au 2 juillet 2021.

]]>
news-2525 Sat, 27 Mar 2021 20:12:00 +0000 Tunisie-Italie: Besoin de renforcer les mécanismes de coopération pour résoudre les questions communes /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2525&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=7e22b2085f86c64d0466407bb99ab0a1 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger M.Othman Jerandi et la ministre italienne de l'Intérieur Luciana Lamorgese ont décidé, lors d'un entretien samedi à Rome, de renforcer les mécanismes établis entre les deux pays et d'optimiser leur rythme de travail pour trouver des solutions pratiques aux questions d'intérêt commun. Les deux ministres ont abordé la coopération bilatérale dans divers domaines et la concertation sur nombre de questions à l'instar du dossier de la migration et les moyens d'en faire un levier de consolidation des relations de partenariat privilégiés entre les deux pays amis

Le ministre qui effectue une visite en Italie a présenté l'approche " globale " du président de la République Kais Saied sur la migration. Une approche qui conçoit ce phénomène comme étant une question humanitaire et une responsabilité collective nécessitant la mobilisation des efforts de toute la communauté internationale,
De son côté, la ministre italienne s'est félicitée du niveau de la coopération établie entre les deux pays. Elle a exprimé la disposition à renforcer ces relations pour faire face aux défis rencontrés par les deux pays. Elle s'est, également, prononcée en faveur d'une approche globale et consensuelle pour résoudre les questions communes.

]]>
news-2513 Sun, 21 Mar 2021 08:27:00 +0000 M.Othman Jerandi effectue une visite de travail en République démocratique du Congo du 22 au 24 mars courant /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2513&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=3eeaea6854760a1e7eae6c8ad05f9516 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi effectue une visite de travail en République démocratique du Congo, les 22, 23 et 24 mars courant, porteur d'un message de fraternité et d'amitié du président de la République Kais Saied à son homologue congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Au cours de sa visite, Jerandi aura une série de rencontres avec le président de la République démocratique du Congo, les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat et la ministre d'Etat aux affaires étrangères.

ces entretiens seront l'occasion de discuter des moyens de renforcer la coopération bilatérale notamment concernant le cadre juridique organisant les relations tuniso-congolaises et des perspectives de promouvoir les échanges économiques.
Cette visite de travail permettra aussi d'échanger les points de vue et de renforcer la coordination sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun

ces entretiens seront l'occasion de discuter des moyens de renforcer la coopération bilatérale notamment concernant le cadre juridique organisant les relations tuniso-congolaises et des perspectives de promouvoir les échanges économiques.
Cette visite de travail permettra aussi d'échanger les points de vue et de renforcer la coordination sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun .

]]>
news-2516 Fri, 19 Mar 2021 08:48:00 +0000 Entretien M.Jerandi - M.Le Drian à Paris /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2516&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=e6d10d1654af3021f2a5e276d2851d81 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger M.Othmane Jerandi s'est entretenu, jeudi, au siège du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères à Paris, avec son homologue français M. Jean-Yves Le Drian. La rencontre a porté sur les dossiers de coopération bilatérale pour la période à venir, dont les préparatifs de la 3ème réunion du Haut conseil de coopération tuniso-française qui constituera une occasion importante de consolider davantage le partenariat et l'adapter aux exigences de la conjoncture actuelle

M.jerandi s'est félicité de la profondeur des relations tuniso-françaises à tous les niveaux, réaffirmant la volonté de la Tunisie de développer la coopération déjà fructueuse entre les deux pays amis, de renforcer le partenariat économique existant et d'impulser davantage les investissements français en Tunisie.
Il s'agit, a-t-il dit, de répondre au mieux aux exigences de la situation actuelle et de soutenir les efforts nationaux visant à faire face aux répercussions économiques et sociales de la crise sanitaire.
De son côté, le ministre français des Affaires étrangères a salué la solidité des liens unissant les deux pays, affirmant que la Tunisie reste un partenaire essentiel et important pour la France.
Le Chef de la diplomatie française a, en outre, réitéré l'engagement permanent et constant de son pays à soutenir la Tunisie dans tous les domaines.
Par ailleurs, Jerandi a informé son homologue français des préparatifs en cours pour le XVIIIe Sommet de la Francophonie qui aura lieu en novembre 2021 à Djerba, mettant l'accent sur la détermination de la Tunisie à mobiliser tous les moyens permettant d'assurer le succès de cet événement international important et sur la nécessité de poursuivre la coordination et les concertations pour y parvenir.
Les deux ministres ont également échangé les points de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment la coopération face aux répercussions de la crise sanitaire mondiale ainsi que l'évolution de divers dossiers régionaux. Ils ont, dans ce sens, insisté sur la nécessité de poursuivre la coordination et la concertation sur ces dossiers.

]]>
news-2506 Tue, 16 Mar 2021 03:58:00 +0000 La présidente du bureau de l'OIF à Tunis prend officiellement ses fonctions /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2506&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=8dc773ab9494020ce25ca416c640b242 Le nouveau bureau de l'Organisation internationale de la Francophonie pour l'Afrique du Nord, dont le siège est à Tunis, sera présidée par Haoua Acyil. La représentante de l'OIF a présenté, mardi, sa lettre officielle d'accréditation au ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, M. Othman Jerandi.
Il s'en est suivi un entretien entre les deux parties qui a porté sur les derniers préparatifs du XVIIIe Sommet de la Francophonie, prévu les 20 et 21 novembre prochain, à l'Ile de Djerba, dans le sud-est tunisien.
Le ministre a appelé à se focaliser sur les dimensions économiques et technologiques, notamment celles relatives aux questions numériques, d'emploi des jeunes afin que l'espace francophone soit un lieu qui encourage l'échange des compétences, de connaissances et de savoirs .
La présidente du bureau de Tunis s'est félicité de l'appui trouvé auprès des autorités tunisiennes. Elle s'est dit déterminée à consolider les relations entre la Tunisie et l'organisation de la francophonie et à oeuvrer pour la réussite du Sommet de Djerba, qui permettra de réaliser un saut qualitatif dans la coopération entre l'ensemble des pays membres de l'Organisation.
M. Jerandi a fait part de la disposition de son département à apporter toute l'aide et l'appui nécessaires à la représentante de l'OIF à Tunis afin qu'elle puisse accomplir ses missions dans les meilleures conditions.
Début juillet dernier, la Commission des droits, des libertés et des relations extérieures à l'Assemblée des Représentants du Peuple a approuvé le projet de la loi organique n°2019-57 relatif à l'approbation d'un accord de siège conclu, le 15 avril 2019, entre le gouvernement tunisien et l'Organisation internationale de la francophonie.
La commission parlementaire des droits et des libertés avait procédé à l'audition des représentants du ministère des Affaires étrangères sur ce projet de loi organique qui prévoit l'ouverture du bureau régional de l'OIF pour l'Afrique du nord, à Tunis.
En raison de la crise sanitaire, le XVIIIe Sommet de la Francophonie qui devait avoir lieu les 12 et 13 décembre 2020 à Tunis a été reporté. Cette décision a été prise, au mois de mai, en accord entre le président de la République, Kais Saied, et la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.
La Tunisie avait réaffirmé sa volonté d'abriter le XVIIIe Sommet, tout en proposant que celui-ci se tienne à Djerba en 2021, à une date qui sera décidée conjointement par les autorités tunisiennes et l'Organisation Internationale de la Francophonie.

]]>
news-2479 Fri, 05 Mar 2021 07:30:50 +0000 Entretien entre M.Jerandi et M. Ahmed Abou Al Ghaith /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2479&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=04fd50fc806a0afada8dc8c356abcf50 Les relations de coopération entre la Tunisie et la Ligue des Etats arabes et le développement de l'action arabe commune, ont été au centre de l'entretien qu'a eu, jeudi, au Caire, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi avec le Le secrétaire général de la Ligue, Ahmed Abou Al Ghaith. Au cours de l'entretien qui a eu lieu en marge de la 155e session du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, Jerandi s'est félicité de l'ambiance propice aux échanges en particulier durant la réunion de concertation qui a porté sur les questions majeures dans la région arabe.
M.Jerandi a abordé au cours de la rencontre la situation en Libye et les moyens de lui apporter le soutien nécessaire en cette étape critique qui commande aux pays du voisinage, en particulier la Tunisie, l'Egypte et l'Algérie de contribuer à la réussite de la phase de transition dans ce pays.
Pour sa part, Ahmed Abou Al Ghaith a salué le soutien dont il a bénéficié auprès du président kais Saied à l'occasion du renouvellement de la confiance en sa personne et sa reconduction à la tête du secrétariat général de la Ligue.
Il a mis en exergue également la politique de soutien du président de la République à l'action arabe commune à travers le traitement efficace des dossiers arabes et internationaux dans le cadre du mandat de la Tunisie au Conseil de sécurité et sa présidence tournante du Conseil pendant le mois de janvier 2021.
Ahmed Abou Al Ghaith a salué, dans ce sens, le rôle joué par la Tunisie dans la défense des questions arabes et l'importance accordée aux préoccupations de la région durant son mandat au Conseil de sécurité.
Jerandi a félicité Ahmed Abou Al Ghaith qui a été reconduit dans ses fonctions de secrétaire général de la Ligue arabe, affirmant la disposition de la Tunisie à tout mettre en œuvre pour promouvoir les relations de coopération avec l'organisation et renforcer la coordination continue sur les principales questions.

]]>
news-2489 Wed, 03 Mar 2021 09:47:00 +0000 La Tunisie appelle à l'adoption de nouveaux mécanismes de travail pour améliorer le dispositif de l'action arabe commune /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2489&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=5d8302f0ef7940ac4bb3bd7785462bc9 La Tunisie a appelé, mercredi, au cours de la réunion périodique du Conseil de la Ligue des Etats arabes au Caire, à promouvoir davantage l'action de développement arabe, à renforcer les relations de coopération bilatérale et à œuvrer à aplanir les difficultés pour développer les économies des pays de la région. Dans l'allocution qu'il a prononcée à l'ouverture de la 155e session ordinaire du Conseil de la Ligue, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi a mis l'accent sur l'importance de réformer cette institution et d'adopter de nouveaux mécanismes de travail pour améliorer le dispositif de l'action arabe commune et garantir son ouverture sur son environnement.
Jerandi a souligné la dimension arabe dans les constantes de la politique extérieure de la Tunisie qui, a-t-il dit, continue de présider le 30e Sommet arabe "dans un esprit de responsabilité et tout en étant consciente des grands défis auxquels fait face la région", .
Face à ces enjeux, a-t-il ajouté, il va falloir consacrer une dimension de solidarité effective pour reprendre l'initiative et faire face aux menaces qui pèsent sur la région.
La Tunisie, a-t-il affirmé, ne ménagera aucun effort pour défendre dans toutes les instances régionales et internationales et en coordination avec les pays arabes, les causes arabes justes et pour mobiliser le soutien international de manière à renforcer la sécurité et la stabilité de la région contre la violence, l'extrémisme et le terrorisme.
Sur un autre plan, Jerandi a fait part de la satisfaction de la Tunisie quant aux avancées accomplies dans la mise en œuvre de la feuille de route issue du dialogue politique libyen dont les premiers rounds ont eu lieu en novembre 2020 à Tunis.
Il a réitéré également le soutien ferme et constant de la Tunisie à la cause palestinienne jusqu'à ce que le peuple palestinien puisse recouvrer ses droits légitimes et créer un Etat indépendant avec Al Qods Est pour capitale.
Jerandi a eu, en marge de la 155e session du Conseil de la Ligue des Etats arabes, plusieurs entretiens avec ses homologues arabes portant notamment sur des questions d'intérêt commun et d'ordre bilatéral.

]]>
news-2470 Wed, 24 Feb 2021 07:54:00 +0000 La coopération bilatérale au centre d'un entretien entre Jerandi et l'ambassadeur allemand /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2470&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=45017d2179213b566ce9989df830d995 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, s'est entretenu, mercredi, avec l'ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Tunisie, Peter Prügel. Le ministre a souligné la nécessité de mettre au point de nouveaux modes de coopération entre les deux pays et d'impulser la coopération entre l'Allemagne et les pays du continent africain,
Jerandi s'est félicité du niveau "excellent" atteint par la coopération bilatérale, au cours de la dernière décennie, saluant l'appui continu que l'Allemagne apporte à la transition démocratique en Tunisie.
Il a, dans ce contexte, mis l'accent sur la nécessité de poursuivre les consultations en vue de consolider les relations d'amitié et de coopération unissant les deux pays dans différents domaines.
Le ministre a, également, appelé à renforcer la coopération scientifique et universitaire et à hâter la mise en œuvre du projet de l'université tuniso-allemande qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives aux étudiants tunisiens.
Par ailleurs, Jerandi a insisté sur l'importance de poursuivre la coordination avec l'Allemagne et les pays concernés pour prêter assistance au gouvernement intérimaire libyen en prévision des échéances décidées lors du Forum du dialogue politique interlibyen tenu à Tunis.
De son côté, l'ambassadeur allemand a fait part de la détermination de son pays à faire progresser les relations bilatérales d'amitié et de coopération et à renforcer les relations tuniso-européennes,

]]>
news-2473 Wed, 24 Feb 2021 07:02:00 +0000 La coopération économique et commerciale au centre d'un entretien entre Jerandi et l'Ambassadeur tchèque /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2473&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=82e765acd80d76d22a91685661260d55 Les moyens de renforcer les relations de coopération économique et commerciale, en particulier, entre la Tunisie et la République tchèque, ont été au centre de la rencontre qui a réuni, mercredi, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, M.Othman Jerandi, avec l'ambassadeur de la République tchèque à Tunis, M.Jan Vyatal. Les efforts déployés pour la lutte contre la pandémie Covid-19, la coopération consulaire et les questions régionales et internationales d’intérêt commun, dont la situation en Libye, ont été à l'ordre du jour de cette rencontre,
Jerandi a souligné la nécessité de fournir toutes les conditions de réussite des prochaines échéances bilatérales, faisant part de la volonté de la Tunisie de promouvoir les relations établies entre les deux pays.
Pour sa part, le diplomate tchèque a exprimé l'attachement de son pays à consolider la coopération entre les deux pays, à soutenir les efforts de la Tunisie dans divers domaines et à promouvoir les investissements tchèques en Tunisie.

]]>
news-2463 Fri, 19 Feb 2021 08:13:00 +0000 ministre des Affaires étrangères s'entretient avec le président du Centre de la Ligue arabe à Tunis /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2463&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=48f0eadca1b3d63b92a293c8357d745b Le secrétaire général adjoint et président du Centre de la Ligue arabe à Tunis Mohamed Salah Ben Aissa a exposé sa vision du Centre et de l’activation de son rôle, en particulier, dans la région du Maghreb lors de son entretien, mercredi, avec le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l’étranger, M.Othman Jerandi. Ben Aissa a affirmé la volonté de renforcer davantage les liens entre le Centre de la Ligue arabe, les organisations et les bureaux des organismes régionaux et internationaux en Tunisie pour consolider la coopération avec la Ligue des Etats Arabes,

Jerandi a souligné, de son côté, la volonté de réunir les meilleures conditions pour promouvoir le rôle du Centre de la Ligue arabe, faisant part du souhait de la Tunisie qu’il contribue à la consolidation de l’action arabe commune.

Il a exprimé l’entière disposition du département à soutenir les efforts de Mohamed Salah Ben Aissa et les différentes initiatives proposées pour impulser les activités du Centre et renforcer son rayonnement.

]]>
news-2456 Fri, 19 Feb 2021 07:51:32 +0000 L’Union européenne prête à renforcer sa coopération avec la Tunisie /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2456&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=3ae423beb92bb569e71b7cbcc782f225 L'Union européenne (UE) est prête à renforcer sa coopération avec la Tunisie sur le double plan économique et logistique, a affirmé jeudi, le Commissaire européen à l'élargissement et à la politique de voisinage Olivér V?rhelyi. Lors d'un entretien téléphonique jeudi avec le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi, le responsable européen s'est félicité du rythme " accéléré " que connaissent les concertations nationales sur la planification financière et les priorités stratégiques du partenariat pour la période 2021-2027.

e Commissaire a formé l'espoir de voir ces concertations jeter les fondements d'un partenariat solide entre l'union européenne et la Tunisie dans le but de booster la coopération après le covid.
Le responsable a salué également le niveau " excellent " atteint par la coopération bilatérale, se disant prêt à effectuer une visite en Tunisie pour réunir toutes les conditions de succès aux prochaines échéances bilatérales.
Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères a salué le soutien apporté par l'Union européenne à la Tunisie notamment pendant la première vague de coronavirus, évoquant, à ce propos, l'initiative onusienne Covax qui devra permettre un accès et une distribution équitable des vaccins.
" Les relations entre la Tunisie et l'Union européenne devraient se développer davantage dans le cadre d'une nouvelle approche qui prend en considération les nouveaux défis et les attentes des générations futures ", a-t-il plaidé.
la Tunisie a entamé les concertations nationales sur la planification financière et les priorités stratégiques de partenariat pour la période 2021-202

]]>
news-2450 Tue, 16 Feb 2021 12:12:00 +0000 M.Jerandi s’entretient avec M.Kooli sur le financement de l’activité du MAE /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2450&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=712a0f4107810b621068e1bda4fe7cd2 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi s'est entretenu, mardi, avec le ministre de l'Economie, des Finances et de la promotion de l'Investissement Ali Kooli au sujet de diverses questions relatives au financement de l'activité du MAE. L'entretien a eu lieu en marge d'une réunion sur le démarrage officiel des concertations bilatérales sur les programmes de financement et les priorités du partenariat avec l'Union européenne 2021-2027,.
Othman Jerandi a souligné " l'importance de la question de l'assurance maladie internationale des diplomates et agents administratifs à l'étranger ", notamment dans les " régions où se répandent les épidémies et autres maladies difficiles qui nécessitent une prise en charge médicale urgente ".
Les deux ministres ont, en outre, évoqué la possibilité d'étendre la présence diplomatique et consulaire tunisienne dans le monde " en optant pour de nouveaux bureaux peu coûteux qui permettent une plus grande représentation de la Tunisie dans diverses régions ", en particulier dans ses espaces d'appartenance géostratégique en Afrique, Asie et Amérique Latine.
Ces nouvelles représentations seront à même d'apporter de nouvelles perspectives aux niveaux de l'investissement, du Commerce et de la coopération internationale, .
Ils ont, par ailleurs, fait remarquer que les frais de missions à l'étranger des diplomates et des fonctionnaires de l'Etat " sont insuffisants ", ce qui " pousse les cadres de l'Etat à refuser des missions " ; soulignant à cet effet que ces frais doivent être révisés pour permettre à la Tunisie de prendre part aux rencontres et événements importants.
Le ministre de l'Economie, des Finances et de la promotion de l'Investissement a dit comprendre les préoccupations du ministère des Affaires étrangères et affirmé sa disposition à étudier ces propositions.

]]>
news-2444 Sun, 14 Feb 2021 08:33:00 +0000 Entretien téléphonique entre M.Jerandi et son homologue égyptien /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2444&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=7c2c825644f24cdfe65f67f89cfbc0ba Le ministre des Affaires étrangères Ohtman Jerandi et son homologue égyptien Sameh Shoukry ont souligné, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue égyptien samedi, l'importance de se préparer au mieux pour les prochaines échéances bilatérales dont en premier, la réunion de concertation politique. Ils ont insisté sur l'échange de visites entre hauts responsables des deux pays.

Les deux ministres ont convenu, de la nécessité de donner un nouvel élan aux relations bilatérales et à prospecter de nouvelles opportunités de partenariat entre les deux pays.
L'entretien a, également, été l'occasion d'aborder la question libyenne et de débattre de questions régionales et internationales.
Le chef de la diplomatie égyptienne a affirmé que son pays demeurera un soutien fort de la Tunisie et un partenaire privilégié dans tous les domaines.
De son côté, Jerandi a mis en avant le rôle de l'Egypte sur la scène arabe et internationale.
L'entretien a permis d'évoquer les derniers développements en Libye. Les ministres ont salué la nomination d'un Exécutif intérimaire dans ce pays et formé le vœu de voir les efforts consentis, couronnés par l'organisation d'élections avant fin 2021, conformément à la feuille adopté lors du Forum du dialogue interlibyen organisé en novembre 2020 à Tunis.
Dans ce sens, l'accent a été mis sur le rôle des pays du voisinage dans le renforcement des processus de règlement politique de la crise libyenne. Les deux ministres ont insisté sur l'intensification de la coordination et de la concertation dans le cadre du mécanisme des pays du voisinage qui regroupe la Tunisie, l'Algérie et l'Egypte.
La question palestinienne a, également, été à l'ordre du jour de l'entretien où il a été, notamment, question de défendre cette juste cause dans les différentes instances régionales et internationales.

]]>
news-2440 Tue, 09 Feb 2021 08:35:00 +0000 La Tunisie déterminée à soutenir les Libyens dans le processus de reconstruction de leur pays /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2440&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=83809010f6543a4f9fa1b7092483c295 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, a eu un entretien au téléphone avec le Libyen Abdel Hamid Dbeibah qui vient d'être élu Premier ministre, lui souhaitant plein dans ses nouvelles fonctions. L'entretien téléphonique a été l'occasion, au ministre des Affaires étrangères, de réaffirmer la détermination de la Tunisie à continuer de soutenir les efforts des Libyens dans leur processus politique consensuel, la mise en place de leurs institutions constitutionnelles et la reconstruction de leur pays.
De son côté, le Premier ministre libyen a salué la position constante de la Tunisie envers le dossier libyen et son soutien indéfectible "au processus politique pacifique et consensuel, comme seule issue à la crise en Libye".
Il a, dans ce sens, salué le rôle positif et constructif que la Tunisie a joué pour faire progresser la réconciliation entre les parties libyennes, et ce, en accueillant le Forum de dialogue politique inter-libyen, avec l'appui du président de la République, Kaïs Saïed.
Et de relever que le Forum de dialogue inter-libyen, organisé en Tunisie, a constitué un élément fondamental dans la réussite du Forum de Genève qui a abouti à l'élection d'un nouvel exécutif libyen.
 

]]>
news-2433 Sun, 07 Feb 2021 07:52:00 +0000 Entretien téléphonique entre Jerandi et son homologue jordanien /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2433&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=46119e6529011b096f56a3998a922ddb Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi s'est entretenu dimanche par téléphone avec son homologue jordanien Ayman Al Sadafi, des développements sur la scène arabe dont en premier lieu la cause palestinienne. A noter, à ce titre, que la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des Etats arabes aura lieu le 8 février prochain au Caire.
Les deux ministres ont mis l'accent sur le besoin d'impulser l'action arabe commune et de concevoir de nouveaux mécanismes plus efficients pour servir les questions arabes et les défendre dans les instances régionales et internationales.
Jerandi a rappelé, dans ce sens, la séance du Conseil de sécurité en date du 26 janvier 2021 sous la présidence de la Tunisie, consacrée à la situation au Moyen-Orient dont, notamment, la cause palestinienne. Une réunion au cours de laquelle la Tunisie s'est engagée à mobiliser les efforts internationaux pour parvenir à un règlement équitable de la cause palestinienne et restituer le droit palestinien sur la base de la légalité internationale et de l'initiative de paix arabe.
Les deux parties ont également passé en revue les relations bilatérales et les moyens de les consolider, se félicitant du niveau de la coordination et de la concertation établie entre les deux pays.
Le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, également vice-premier ministre du royaume hachémite de Jordanie, a exprimé le soutien de son pays à la Tunisie, en cette conjoncture délicate,

]]>
news-2422 Fri, 15 Jan 2021 08:47:00 +0000 M.Othman Jerandi a eu un entretien par vidéoconférence avec Mme Nadine Girault /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2422&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=8c0d8926c560d37c349c5a6414354183 M. Othman Jerandi, Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'Etranger, s'est entretenu, le 15 janvier 2021, par vidéoconférence avec Mme Nadine Girault, Ministre des Relations Internationales et de la Francophonie du Québec, Canada. Les deux responsables sont convenus de renforcer les relations bilatérales entre la Tunisie et le Québec dans les domaines de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle et d'instaurer une coopération étroite entre leurs académies diplomatiques respectives.

S'agissant de la pandémie Covid -19, M. Jerandi a saisi cette occasion pour mettre l'accent sur la nécessité d'une solidarité internationale sans faille dans la lutte contre ce virus et plaidé en faveur d'une distribution équitable des vaccins entre les pays.

Par ailleurs, les deux responsables ont évoqué le prochain Sommet de la Francophonie prévu à Djerba en novembre 2021.

Ils se sont réjouis de leur étroite collaboration au niveau des instances de l'Organisation Internationale de la Francophonie et des conclusions issues de sa dernière conférence ministérielle tenue à Paris sous la présidence de Monsieur le Ministre, notamment l'adoption de la stratégie économique de la francophonie 2020-2025 dont l'élaboration a été supervisée conjointement par la Tunisie et le Québec.

Ils ont, également, souligné l'importance du thème du prochain sommet de la francophonie "La connectivité dans la diversité, le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l'espace francophone" qui met en valeur le numérique en tant que pont entre les peuples, particulièrement les jeunes, et les civilisations du monde, notamment en cette période marquée par la pandémie Covid-19.

]]>
news-2407 Tue, 12 Jan 2021 17:05:00 +0000 Déclaration du Président du Conseil de sécurité /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2407&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=bb80ceac5ab3f7cf5b058d3f8ef59f7b Le Conseil de sécurité rappelle sa résolution 1373 (2001), par laquelle il a décidé de créer le Comité contre le terrorisme, et se félicite à cet égard du rôle joué par le Comité, avec le concours de sa direction exécutive, pour ce qui est de suivre, de promouvoir et de faciliter l’application de ses résolutions sur la question. Le Conseil présente ses condoléances aux familles des victimes du terrorisme, se déclare solidaire des pays ayant subi des attaques terroristes et exprime son appui aux rescapés et aux victimes de la violence commise par des groupes terroristes, dont la violence sexuelle et fondée sur le genre.

Le Conseil réaffirme que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations continue d’être l’une des menaces les plus graves contre la paix et la sécurité internationales et que tous les actes de terrorisme sont criminels et injustifiables, quels qu’en soient les motivations, le moment et les auteurs.

Le Conseil insiste sur le fait que le terrorisme et l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme ne peuvent ni ne doivent être associés à aucune religion, nationalité ou civilisation.

Le Conseil souligne que la menace terroriste persiste et qu’elle touche des États Membres dans le monde entier, ce qui peut exacerber les conflits dans les régions touchées et contribuer à affaiblir les États concernés.

Le Conseil réaffirme son attachement à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance politique de tous les États conformément à la Charte des Nations Unies, et souligne que c’est aux États Membres qu’il incombe au premier chef de lutter contre les actes terroristes et l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme.

Le Conseil réaffirme également que les États Membres doivent veiller à ce que toute mesure de lutte contre le terrorisme soit conforme aux obligations que leur impose le droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme, le droit international des réfugiés et le droit international humanitaire, souligne que le respect des droits humains, des libertés fondamentales et de l’état de droit et les mesures efficaces de lutte contre le terrorisme sont complémentaires et se renforcent mutuellement, et sont essentiels au succès d’une action antiterroriste, relève qu’il importe de respecter l’état de droit pour prévenir et combattre efficacement le terrorisme, et note par ailleurs que le non-respect de ces obligations et d’autres obligations internationales, notamment celles énoncées dans la Charte des Nations Unies, est l’un des facteurs qui contribuent à la radicalisation menant à la violence et favorise un sentiment d’impunité.

Le Conseil rappelle que, dans sa résolution 1373 (2001), il a décidé que tous les États Membres devaient veiller à ce que toutes personnes qui participent au financement, à l’organisation, à la préparation ou à la perpétration d’actes de terrorisme ou qui y apportent un appui soient traduites en justice.

Le Conseil réaffirme les obligations faites aux États Membres en ce qui concerne la prévention et la répression du financement du terrorisme, notamment celles qui sont énoncées dans ses résolutions 1373 (2001), 2178 (2014), and 2462 (2019).

Le Conseil de sécurité souligne qu’il faut s’attaquer aux facteurs de propagation du terrorisme, tels qu’ils sont énoncés dans le pilier I de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies, et estime qu’une approche globale visant à mettre en échec le terrorisme exige de mener une action multilatérale à l’échelle nationale, régionale et sous-régionale.

Le Conseil note de nouveau avec préoccupation que les terroristes et les groupes terroristes continuent d’utiliser Internet à des fins terroristes, et souligne qu’il importe que les États Membres agissent dans un esprit de coopération lorsqu’ils prennent des mesures nationales visant à empêcher les terroristes de tirer parti de la technologie et des moyens de communication pour commettre des actes de terrorisme, ainsi qu’à poursuivre la coopération volontaire avec le secteur privé et la société civile pour trouver et mettre en œuvre des moyens plus efficaces de lutte contre l’utilisation d’Internet à des fins terroristes, notamment en élaborant des contre-discours à opposer au discours terroriste et en utilisant des moyens technologiques novateurs, tout en respectant les droits de l’homme et les libertés fondamentales et en se conformant au droit interne et au droit international.

Le Conseil précise qu’il importe que l’ensemble des autorités et de la société soient impliquées dans cette démarche, souligne le caractère crucial de la coopération avec tous les acteurs concernés, en particulier la société civile, aux fins de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme et, à cet égard, encourage la participation pleine, égale et effective des femmes et des jeunes à ce processus.

Le Conseil constate avec inquiétude que les combattants terroristes étrangers contribuent à intensifier les conflits, à les prolonger et à en compliquer singulièrement le règlement, et qu’ils peuvent aussi être une menace considérable pour les États dont ils viennent, ceux par lesquels ils transitent et ceux où ils se rendent, ainsi que les États qui jouxtent les zones de conflit armé où ils combattent et qui doivent faire face à de sérieux problèmes de sécurité, note que la menace que représentent les combattants terroristes étrangers peut atteindre toutes les régions et tous les États Membres, même ceux qui sont éloignés des zones de conflit, et se dit profondément préoccupé de voir que les combattants terroristes étrangers mettent leur idéologie extrémiste au service de l’apologie du terrorisme.

Le Conseil se félicite des efforts que déploient le Comité contre le terrorisme et sa direction exécutive pour améliorer l’application de la résolution 1373 (2001) et de ses résolutions ultérieures sur la question en mettant en évidence les lacunes en matière de capacités et en facilitant l’assistance technique, est conscient des importants défis en matière de capacité et de coordination auxquels de nombreux États Membres sont confrontés pour ce qui est de lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme et d’empêcher le financement du terrorisme, le recrutement et toutes les autres formes d’appui à des organisations terroristes et, à cet égard, engage les États Membres à continuer de coopérer avec le Comité et sa direction exécutive, et souligne qu’une évaluation technique neutre de l’application de la résolution 1373 (2001) et d’autres résolutions sur la question, ainsi que l’analyse et les recommandations issues de ces évaluations constituent une aide précieuse permettant aux États Membres de déceler et de combler les lacunes en matière de mise en œuvre et de capacités.

Le Conseil souligne qu’il importe de renforcer la coordination et la coopération entre la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme et le Bureau de lutte contre le terrorisme, dans le cadre de l’exercice de leurs mandats respectifs et de leurs rôles distincts visant à établir une concertation réelle entre l’Organisation des Nations Unies et les États Membres de manière à améliorer la mise en œuvre équilibrée de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies ainsi que celle d’autres résolutions relatives à la lutte contre le terrorisme, et note le rôle important qui revient aux entités du Pacte mondial de coordination contre le terrorisme, en particulier au Bureau de lutte contre le terrorisme, et aux autres fournisseurs d’aide au renforcement des capacités pour ce qui est de fournir une assistance technique dans le cadre de la coopération internationale.

Le Conseil réaffirme qu’il faut développer la coopération à l’œuvre entre les comités créés par les résolutions 1373 (2001), 1267 (1999), 1989 (2011), 2253 (2015) et 1540 (2004) et leurs groupes d’experts respectifs, note qu’il importe que ces comités continuent d’interagir et de dialoguer avec tous les États Membres aux fins d’une coopération efficace et les engage à poursuivre leurs travaux de manière constructive et transparente.

Le Conseil rappelle ses précédentes résolutions sur la question et les déclarations de sa présidence soulignant combien il importe d’établir, dans le respect de la Charte des Nations Unies et des textes constitutifs des organisations et instances régionales et sous-régionales, des partenariats efficaces entre l’Organisation des Nations Unies et ces organisations et instances.

Le Conseil continuera de faire preuve d’une détermination sans faille en vue de prévenir et de combattre le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations et de lutter contre l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme, et se déclare résolu à intensifier l’action internationale unifiée et concertée menée face à ce fléau, conformément à la responsabilité qui lui incombe au premier chef de maintenir la paix et la sécurité internationales.

]]>
news-2401 Sat, 09 Jan 2021 15:53:11 +0000 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, M.Othman Jerandi reçoit l'ambassadeur d'Indonésie à Tunis /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2401&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=e3f002e4d1a3f13db6b863e4ba6e62d1 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, a souligné, lors de sa rencontre, vendredi, avec l'ambassadeur de la République d'Indonésie à Tunis, Ikrar Nusa Bhakti, l'importance d'impulser les relations de coopération entre la Tunisie et l'Indonésie, en particulier sur le plan économique, commercial et académique. Jerandi a mis l'accent sur la nécessité de promouvoir les échanges commerciaux entre les deux pays et de faciliter l'accès, au marché indonésien, de certains produits nationaux dont les dattes et l'huile d'olive.
Le ministre s'est félicité des relations historiques qui existent entre les deux pays et peuples frères, saluant la coordination entre les deux pays tant au niveau bilatéral qu'international notamment au sein de l'Organisation des Nations unies et du Conseil de sécurité.
Pour sa part, l'ambassadeur indonésien a félicité la Tunisie pour la présidence tournante du Conseil de sécurité, estimant que cette échéance diplomatique représente une occasion pour approfondir les concertations entre les deux pays sur les questions d'intérêt commun.
Il a mis l'accent sur la coopération parlementaire entre les deux pays, faisant savoir, dans ce sens, qu'une délégation parlementaire indonésienne, composée de 19 membres, effectuera entre le 16 et 20 janvier courant une visite en Tunisie.
Le diplomate indonésien a exprimé la volonté du gouvernement de son pays, de promouvoir la coopération avec la Tunisie dans le domaine de l'enseignement supérieur.
Selon le communiqué, cette rencontre a été également l'occasion d'échanger les points de vue sur plusieurs questions régionales et internationales notamment les efforts déployés par la Tunisie pour rétablir la stabilité en Libye et le soutien contant à la cause palestinienne.

]]>
news-2398 Wed, 06 Jan 2021 13:41:00 +0000 Le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, s'entretient avec l'ambassadeur du Royaume-Uni à Tunis /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2398&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=e0046d1ac69c05b24b750afa4a298e39 Le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger,,M. Mohamed Ali Nafti, s'est entretenu, mercredi 06-01-2021, avec l'ambassadeur du Royaume-Uni à Tunis, Edward Oakden. L'entretien a porté sur les prochaines échéances bilatérales, dont notamment la première session du conseil de partenariat tuniso-britannique, l'accent ayant été mis sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour le faire réussir.
Cette échéance est de nature à conférer une nouvelle dynamique aux relations tuniso-britanniques

M.Nafti a, à cette occasion, souligné la détermination des autorités tunisiennes à renforcer la coopération bilatérale, particulièrement en matière de développement régional, d'éducation et d'enseignement.
Il a, également, souligné la nécessité de continuer d'appuyer le projet de l'école de la deuxième chance, essentiel pour réduire le taux de déscolarisation.
Pour sa part, l'ambassadeur britannique a mis en avant la volonté de son pays de développer davantage la coopération bilatérale, réitérant la volonté du Royaume-Uni à consolider les relations entre les deux pays, notamment après son retrait de l'Union européenne et dans le cadre de l'accord de partenariat tuniso-britannique (entré en vigueur le 1 janvier 2021).
"Le Royaume-Uni continuera à soutenir la Tunisie dans son processus de transition démocratique en développant le domaine sécuritaire et en appuyant les secteurs économique et éducatif dans le pays", a-t-il affirmé.
Le diplomate britannique a, aussi, fait part de la disposition de son pays à accompagner la Tunisie pour réaliser ses objectifs en matière de développement durable et de changements climatiques.

]]>
news-2392 Mon, 04 Jan 2021 13:19:00 +0000 M. Jerandi s'entretient avec l'ambassadeur des Etats-Unis à Tunis /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2392&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=f2e22bdf1f6c0925ad83001aaf603486 L'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Tunisie, Donald Blome a salué le programme élaboré par la Tunisie à l'occasion de sa présidence du Conseil de sécurité de l’ONU durant le mois de janvier courant Reçu, lundi, par le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi, Blome s'est félicité du niveau des relations de coopération entre les deux pays dans tous les domaines, faisant part de la détermination de son pays à renforcer son soutien à la Tunisie dans divers secteurs.
M.Jerandi a salué la coordination entre les deux pays au sein du Conseil de sécurité sur plusieurs questions régionales et internationales dans le cadre de la présidence de la Tunisie de cet organe onusien durant le mois de janvier et en son qualité de membre non permanent pour le mandat 2020-2021.
Par ailleurs, le ministre a mis l'accent sur le partenariat stratégique et diversifié établi entre les deux pays, saluant l'appui continu qu'apportent les Etats-Unis à la Tunisie pour faire face aux défis sociaux et économiques.
cette rencontre a permis d'examiner l'état d'avancement des programmes de coopération bilatérale, s'agissant notamment des avancées accomplies dans l'élaboration du programme de l'agence américaine "Défi du millénaire" (Millennium Challenge Corporation MCC) et l'importance d'impulser les investissements américains en Tunisie.
Dans un tout autre registre, les deux parties ont échangé les points de vue sur les développements de la situation en Libye.
L'agence "Millennium Challenge Corporation MCC)" est un instrument de la coopération américaine pour le développement créé par le Congrès américain en 2004.

]]>
news-2388 Wed, 23 Dec 2020 08:21:00 +0000 M.Nafti, Germany's Berger discuss ways to further foster bilateral relations /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2388&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=6f331a65ac2f56bb41117c53e3f116b3 A VTC meeting was held on Tuesday between Secretary of State to Foreign Affairs Mohamed Ali Nafti and his German opposite number Miguel Berger, in the presence of the two countries' ambassadors, as part of political consultations between the two sides. M.Nafti voiced satisfaction at the privileged Tunisian-German relations in the past decade, commending Germany's ongoing support to the Tunisian democratic transition,

He pointed out in this regard, the importance to carry on consultations with a bid to diversify and further foster the relations of friendship, co-operation and partnership binding the two countries in the various fields, according to the Tunisian government's development priorities.

M.Nafti affirmed on the occasion, willingness to further step up coordination with Germany, as part of the partnership relations with the European Union (EU), in the run-up of the forthcoming events.

For his part, the German official underlined his country's willingness to further boost the friendship and co-operation relations with Tunisia in all fields, reasserting Germany's readiness to carry on supporting the Tunisian-European relations, as part of his country's presidency of the EU Security Council in January 2021.

Besides, he expressed willingness to further deepen consultations with Tunisia, hailing Tunisia's efforts to reach a peaceful political solution to the Libyan crisis.

]]>
news-2378 Thu, 17 Dec 2020 07:58:00 +0000 Le ministre des Affaires étrangères s'entertient avec son homologue portugais /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2378&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=4cb107d9da57bc54fc9c58c5065a34fd Une réunion de travail s'est tenue, le 17 décembre 2020, entre M. Othman Jerandi, Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'Etranger, et M. Augusto Santos Silva, Ministre d'État et Ministre Portugais des Affaires Etrangères, qui a effectué une visite de travail en Tunisie dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays. À l'ouverture de la séance, M. Othman Jerandi a mis en exergue l'excellence des relations bilatérales tuniso-portugaises. Il a exprimé la volonté de la Tunisie de développer davantage la coopération bilatérale et de l’enrichir en vue de répondre aux aspirations communes des deux peuples amis et contribuer au renforcement des efforts visant à assurer la stabilité et la sécurité dans le bassin méditerranéen.
Il a également souligné l’importance de concevoir des méthodes innovantes permettant une véritable relance des échanges économiques et commerciaux bilatéraux, dont le niveau ne reflète guère l’excellence des relations politiques et les opportunités d'investissement prometteuses offertes dans les deux pays.


M. Jerandi a par ailleurs appelé au renforcement de la coopération bilatérale aussi bien au niveau euro-méditerranéen qu’au niveau tuniso-européen, notamment en prévision de la présidence portugaise du Conseil de l’Union Européenne a partir du 01 janvier 2021. A cet égard, il a ajouté que l’Union Européenne, de part sa place de partenaire stratégique de la Tunisie, est vivement appelée à soutenir notre pays pour faire face aux défis économiques et sociaux ainsi que pour le succès de son expérience démocratique, unique dans la région.
Il a en outre, souligné que le partenariat commercial tuniso-européen devrait évoluer sur la base d’une approche progressive et asymétrique ainsi qu'à travers   un accompagnement institutionnel et en savoir faire permettant une amélioration de la compétitivité des secteurs stratégiques et prioritaires de la Tunisie  et ce dans le but d’une intégration plus large de l’économie tunisienne dans le marché intérieur de l’Union Européenne.


Concernant la question de l'immigration, M. Jerandi a réitéré la position de notre pays sur la nécessité d'adopter une approche globale qui prend en considération le développement solidaire et ne se limite pas aux solutions sécuritaires face à ce phénomène humanitaire.
De son côté, le Ministre d’Etat  Portugais des Affaires Etrangères s'est félicité du niveau des relations bilatérales, soulignant la volonté de son pays de donner un nouvel élan à la coopération économique existante et la volonté de faire de la méditerrané un espace pour la sécurité et la stabilité.
Il a réaffirmé le soutien de son pays à l'expérience démocratique en Tunisie, en rappelant celle de son pays qui a connu approximativement le même processus et en soulignant qu'investir dans la réussite de cette expérience aurait des répercussions positives non seulement sur la Tunisie, mais aussi sur l'Europe et la région méditerranéenne en général.
M. Silva a également exprimé l'engagement de son gouvernement à continuer de soutenir la Tunisie au sein des institutions de l'Union Européenne dans le cadre de la prochaine présidence portugaise du Conseil de l'Union Européenne, à partir du 1er janvier 2021.


Par ailleurs M. Silva s’est félicité de l’appui mutuel des candidatures entre les deux pays dans les organisations internationales, tout en saluant le travail effectué par notre pays au sein du Conseil de Sécurité de l'ONU et en mettant en relief l’adoption à l'unanimité par cet organe onusien de la résolution n ° 2532, qui est selon ses propos marquera le mondat tunisien 2020-2021.
La situation en Libye était également au centre des discussions entre les deux responsables. M Jerandi a mis l’accent sur la nécessité de parvenir à la stabilité de ce pays frère loin de toute ingérence étrangère. Il a indiqué que la stabilité de la Libye permettra à contribuer à la stabilité de notre sous région et endiguer certains phénomènes qui hantent aussi bien l’Europe que les riverains de sud.
Enfin, M. Jerandi a évoqué « la question de la précarité en Afrique » et ses conséquences sur la sécurité et la paix dans le continent qui a été choisie par la Tunisie comme l’un des thèmes de la présidence tunisienne du Conseil de Sécurité qui débutera le 1er janvier prochain. Il a invité son homologue d’y prendre part, d’autant plus que le Portugal a choisi l’Afrique comme thème prioritaire pour sa présidence du Conseil Européen.

]]>
news-2372 Wed, 16 Dec 2020 13:17:00 +0000 Le ministre des Affaires étrangères reçoit l'ambassadeur de Belgique à Tunis /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2372&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=77210f0a8408f239722e91903df2cbd5 Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi a reçu, mardi, au siège du département l'ambassadeur de Belgique à Tunis Christophe de Bassompierre. Le ministre s'est félicité du "niveau excellent des relations tuniso-belges durant la dernière décennie et du soutien permanent apporté par la Belgique à la transition démocratique en Tunisie",
Jerandi a également souligné "la nécessité de poursuivre la concertation entre les deux parties de manière à consolider les relations d'amitié et de coopération bilatérale dans divers domaines politique et économique".
Il a mis l'accent sur l'importance d'œuvrer à faire réussir les prochaines échéances bilatérales et à promouvoir la coopération entre les deux pays, insistant sur la nécessité de préconiser une nouvelle vision pour la coopération entre la Tunisie et l'Union européenne afin d'atténuer les conséquences économiques et sociales de la pandémie de la Covid-19.
L'entretien a été l'occasion également d'échanger les points de vue sur les questions régionales d'intérêt commun en prévision de la présidence par la Tunisie, en janvier 2021, du Conseil de sécurité.

]]>
news-2375 Wed, 16 Dec 2020 11:22:00 +0000 Tunisie-Bahreïn : Volonté commune de promouvoir la coopération /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2375&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=34f9d2a4e6162d10a0b3119546c49ebe La coopération bilatérale et les moyens de la diversifier a été au centre d'une réunion à Tunis entre le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger M. Othman Jerandi et l'ambassadeur du royaume du Bahreïn à Tunis Mahmoud Ahmed Abdallah. Les deux responsables ont souligné la volonté commune de promouvoir la coopération bilatérale et d'en diversifier ses domaines.
A cette occasion Jérandi a insisté sur la nécessité de bien se préparer aux prochaines échéances bilatérales, citant à ce propos, la tenue de la commission mixte tuniso-bahreïnie.
Le ministre a également appelé à intensifier la concertation et la coordination directe entre les deux pays à la lumière des développements survenus récemment au double plan régional et international.
De nouveaux défis ont été imposés à la suite de la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus

]]>
news-2366 Thu, 10 Dec 2020 08:25:00 +0000 Les préparatifs de la 3ème réunion du Haut Conseil de coopération tuniso-français au centre d'un entretien entre Mohamed Ali Nafti et son homologue français /presse/actualites/detail/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2366&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=1a7cc37bbec22777e8b8c0e4dcd3231a Le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger, Mohamed Ali Nafti, s'est entretenu, jeudi, au siège du département, avec Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la francophonie. Les relations de coopération entre les deux pays ainsi que les préparatifs pour la 3ème réunion du Haut Conseil de coopération tuniso-français et du sommet de la Francophonie qui aura lieu à Djerba en novembre 2021, ont été les principaux axes de l'entretien.

]]>