Détail

Jhinaoui reçoit le chef de mission de l'Institut électoral pour la démocratie ‎durable en Afrique

‎Le ministre des Affaires étrangères Khémais Jhinaoui s’est entretenu mardi au ‎siège du département avec Cassem Uteem, chef de mission de l'Institut ‎électoral pour la démocratie durable en Afrique (EISA) et ancien président de la République de l'Ile Maurice.

L'Institut électoral a participé à l'observation de l'élection présidentielle anticipée du 15 septembre, en Tunisie, à travers une Mission d'observation électorale (MOE-EISA) à l'invitation de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).
Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, l’entrevue a porté sur le déroulement du scrutin ainsi que sur plusieurs dossiers africains d’intérêt commun.
A cette occasion, le ministre a souligné l’engagement de la Tunisie à aller de l’avant sur la voie de la transition démocratique, entamée en 2011, assurant que la démocratie est un choix " irréversible ".
Pour sa part, le chef de mission de l'Institut ‎électoral pour la démocratie durable en Afrique a loué les qualités du défunt président Beji Caid Essebsi, ajoutant que sa disparition demeure une grande perte pour toute l’Afrique.
La mission d'observation (MOE-EISA) est composée de 14 observateurs qui ont été intégrés aux observateurs du Centre Carter et installés en Tunisie depuis le 18 juillet dernier.
Cette mission est aussi composée de responsables d'institutions concernées par la gestion des élections et des représentants d'organisations et d’activistes de la société civile venant d'Afrique ainsi que d'experts indépendants venant de 15 pays.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui