Détail

Lors d'une réunion avec le président du groupe CEDEAO : le ministre des Affaires étrangères a appelé à une accélération du cadre juridique régissant les relations entre la Tunisie et les pays du groupe

Le 24 janvier 2019, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a souligné l'importance d'établir un cadre juridique pour les relations entre la Tunisie et l'Organisation, conformément au mémorandum d'accord signé par les deux parties en novembre, lors d'une séance de travail avec le président de la Commission de la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Jean-Claude Kassie Brou et sa délégation d'accompagnement. 2017, afin de soutenir la communication et la consultation sur les moyens de développer divers aspects de la coopération bilatérale.

Lors de la réunion, à laquelle ont assisté les secrétaires d'Etat des Affaires étrangères Sabri Bachtobji et la diplomatie économique Hatem Ferjani, le ministre a souligné la volonté de la Tunisie de mettre son expertise et son expérience à la disponibilité des pays du Groupe dans un partenariat équitable dans des domaines prioritaires tels que l'agriculture, l'industrie, les technologies de la communication, l'éducation, la formation et la santé.
Il a également souligné la nécessité de soutenir la liaison aérienne et maritime entre la Tunisie et les pays du groupe afin de renforcer le commerce et les investissements à la lumière des importants potentiels disponibles dans ce domaine et de soutenir la communication entre les représentants du secteur privé des deux parties.
De son côté, le président de la CEDEAO a souligné que sa visite en Tunisie s'inscrivait dans le renforcement des relations de coopération bilatérale, en particulier après que la Tunisie eut obtenu le statut d'observateur auprès du groupe et discuté des moyens d'étendre ses domaines, en particulier dans le domaine des échanges commerciaux tout en rappelant la création d’un comité technique d’experts pour discuter des possibilités de coopération disponibles et de la signature du mémorandum d'accord et définir les grandes lignes de la coopération bilatérale.
La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui regroupe 15 nations, est une zone de libre-échange dont le poids économique et démographique est supérieur à 630 milliards de dollars pour le produit intérieur brut et à plus de 350 millions d'habitants (statistiques de 2015).

 


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui