Détail

Bientôt, mise en place à Tunis d'un bureau régional de l'OIF pour l'Afrique du Nord

Une convention pour la mise en place à Tunis d'un bureau régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour l'Afrique du Nord a été signée, lundi, entre la Tunisie et l’OIF.

La convention est signée par le Ministre des Affaires Etrangères Khemaies Jhinaoui et la présidente de l’OIF, Louise Mushikiwabo, au terme d’une réunion de travail tenue ce matin au siège du Ministère.

Mr Jhinaoui a souligné a cette occasion  que  " Le choix de la Tunisie pour le bureau régional de l’OIF reflète la place qu’occupe la Tunisie à l’échelle régionale mais aussi internationale "

Sur un autre plan,Mr le ministre a relevé que les deux parties se sont mises d'accord pour organiser le 18e Sommet de la Francophonie durant la 2e semaine du mois de novembre 2020. Il a par ailleurs affirmé que les deux parties ont discuté  des mesures à prendre pour que ce Sommet historique qui marque le 50e anniversaire de la Francophonie aboutisse à des résultats importants pour la relance et le développement de la Francophonie .

Pour ce faire, un projet de décret gouvernemental a été soumis à la présidence du gouvernement pour la création d’un comité national d’organisation du Sommet. Ce comité sera présidé par le ministre des affaires étrangères et regroupera des représentants de tous les départements ministériels. Il sera composé de plusieurs commissions chargées des différents aspects relatifs au Sommet, comme le transport, etc.

Un comité exécutif sera également attaché au comité national, en vertu du même décret gouvernemental. Il focalisera sur le contenu et les documents du Sommet ainsi que sur les événements parallèles, notamment les événements culturels. Il regroupera des personnalités du secteur de la culture et de l'enseignement ainsi que des académiciens. Ce comité national sera le vis-à-vis de la Tunisie auprès de l'OIF. Un comité mixte Tunisie-OIF chargé de l'organisation et de la coordination du sommet sera également créé. 

Mr Jhinaoui a , en outre , précisé  que " D’ici le mois de mai, nous soumettrons à la secrétaire générale de l’OIF deux propositions de thèmes principaux autour desquels se développera le Sommet ".

La secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo a, pour sa part indiqué, que cette visite donne le signal pour le début de la préparation du Sommet de la Francophonie, prévu pour le mois de novembre 2020. 

Pour elle, ce Sommet qui accueillera 88 gouvernements et Etats s’inscrit dans un contexte très particulier qui est aussi un contexte de retour sur la fondation de cette organisation. " Ce Sommet organisé dans le pays de feu Habib Bourguiba, un des pères fondateurs de l’organisation aura lieu dans un contexte international de réflexion sur l’utilité des organisations telles que la Francophonie ", a-t-elle estimé. Selon elle, il s’agit d’un Sommet de réflexion et de refocalisation pour l’OIF. " L’OIF est en train de se restructurer et de trouver des activités et des actions précises qui répondent aux exigences de nos populations ",.

Sur l’implantation du bureau régional de l’OIF pour l’Afrique du nord, Mushikiwabo a révélé que les équipes seront en place dans quelques semaines afin d’accélérer la mise en place de ce bureau qui participerait à la préparation des travaux du sommet.

Au delà du 50e anniversaire de l’OIF et de l’implantation de son bureau régional à Tunis, la Francophonie compte beaucoup sur la Tunisie dans cette réflexion sur les ajustements nécessaires à cette organisation après 50 ans et sur ses perspectives pour l’avenir.

Cette rencontre a également été une occasion pour évoquer des sujets très importants qui devront faire partie des discussions lors du Sommet 2020, notamment des thèmes très proches de la jeunesse comme le numérique, l’égalité femme-homme, etc.

La Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, effectue une visite de travail en Tunisie du 14 au 16 avril courant, à l'invitation du ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, la première visite en Tunisie depuis sa prise de fonction à la tête de l'OIF.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui