Détail

"Il est de l’intérêt de la Tunisie d’être partie prenante dans toute initiative concernant la Libye" - Jhinaoui

Le ministre des Affaires étrangères, Khemais Jhinaoui, et son homologue allemand, Heiko Mass, ont tenu lundi une conférence de presse au siège du département des Affaires étrangères, à l’issue d’un bref entretien bilatéral.

L’entretien entre Khémais Jhinaoui et Heiko Mass a abordé la question des relations bilatérales et les moyens de les renforcer dans tous les domaines.
"L’Allemagne est un pays ami qui a apporté le plus de soutien à la Tunisie dans son processus de transition démocratique, durant les huit dernières années", a affirmé Jhinaoui.
Cette visite, la première pour Heiko Mass en tant que ministre fédéral allemand des Affaires étrangères intervient au moment où les relations tuniso-allemandes connaissent "une dynamique très positive", a indiqué Jhinaoui
Il a souligné que la Tunisie a franchi des étapes importantes dans la consécration de la démocratie, estimant que les résultats de la présidentielle sont la meilleure preuve que la Tunisie est "sur la bonne voie" et qu’elle a opté définitivement pour la démocratie.
Le ministre des Affaires étrangères a, également, rappelé que l’Allemagne était le 3e partenaire économique de la Tunisie au niveau des échanges commerciaux et de l’investissement.
Jhinaoui a salué, aussi, le rôle de l’Allemagne dans la promotion de l’image de la Tunisie en tant que destination touristique.
Il a fait observer que l’Allemagne avait contribué en tant que présidente du G20, à faire bénéficier la Tunisie dans le cadre de l’initiative "Compact With Africa" (programme de partenariat entre les 20 pays les plus industrialisés et l’Afrique) d’une aide estimé à 465 millions d’euros.
Jhinaoui a, en outre, mis l’accent sur l’importance de la coopération entre les deux pays notamment dans le domaine de la culture, de l’enseignement supérieur, de la lutte contre la migration irrégulière. Il est question notamment de faciliter les procédures de l’immigration légale pour les jeunes diplômés tunisiens.
Il a, dans ce sens, fait observer que les efforts déployés par les gouvernements tunisiens qui se sont succédé à la tête du pays n’ont, toutefois, pu répondre aux aspirations des jeunes tunisiens en matière d’emploi.
"La Tunisie compte sur la compréhension et sur l’appui de l’Allemagne et de l’Union européenne en ce qui concerne l’emploi des jeunes tunisiens".
Jhinaoui a fait savoir que le président de la République, Kaïs Saïed, se rendra en Allemagne à l’invitation de la Chancelière allemande Angela Merkel pour participer à la 3e session de "Compact with Africa" en novembre prochain.
Selon Jhinaoui, la rencontre a aussi abordé la coopération entre les deux pays dans le cadre du conseil de sécurité de l'ONU ainsi que la question de la crise libyenne.
A cet effet, Jhinaoui a fait savoir que l’Allemagne a entamé les préparatifs nécessaires pour l’organisation d’une conférence internationale sur la Libye dans le but de trouver une issue pacifique et politique à la crise dans ce pays.
Il a rappelé la position de la Tunisie vis-à-vis du conflit en Libye et le rôle qu’elle a joué depuis le déclenchement de la crise.
"La Tunisie avait aidé les frères libyens à dépasser leur conflit et à opter pour une solution pacifique dans un cadre bilatéral mais aussi dans le cadre de l’initiative tripartite mise en place par le président Béji Caïd Essebsi".
"La question libyenne est fondamentale pour nous parce qu’elle a des répercussions sociales, économiques et politiques sur la Tunisie. Il est de l’intérêt national de la Tunisie d’être partie prenante dans toute initiative concernant la Libye, surtout qu’elle a son mot à dire et sa vision sur cette question".
Et d’ajouter : "La Tunisie et l’Allemagne n’ont aucun agenda en Libye sauf celui de la paix. Nous allons œuvrer à aider l’Allemagne, les Nations Unies et la communauté internationale pour trouver une solution à la question libyenne".
Jhinaoui a estimé que l’Allemagne, la France, l’Italie ou encore la Tunisie, ne peuvent que contribuer à encourager les Libyens à trouver une solution libyo-libyenne.
En réponse à une question sur le fait que l’Allemagne n’avait pas invité la Tunisie à prendre part à la Conférence internationale de Berlin sur la Libye, initialement prévue fin octobre courant, Jhinaoui a indiqué que "l’Allemagne connait parfaitement la position de la Tunisie concernant l’initiative allemande".
"Nous comprenons la démarche empruntée par l’Allemagne et nous lui avons fait part de l’importance que peut revêtir la présence de la Tunisie dans cette conférence".
Pour sa part, le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Mass, a salué le processus de transition démocratique en Tunisie, estimant que la liberté et la démocratie sont devenues une réalité en Tunisie.
Mass a souligné que l’Allemagne poursuivra son appui à la Tunisie dans son processus démocratique, notamment en matière de lutte contre la corruption et dans la consécration de l’Etat de droit.
Il a également rappelé que son pays est l’un des plus importants partenaires de la Tunisie avec un volume d’échanges commerciaux estimé à 1,6 milliard d’euros.
Il a abordé, également, sa rencontre avec le président de la république Kaïs Saïed, indiquant qu’il lui a adressé une invitation officielle pour participer à la 3e session de "Compact with Africa" les 18 et 19 novembre prochain.
Concernant la question libyenne, Mass a soulevé le fait que toutes les initiatives prises à cet effet n’ont pas abouti à trouver des solutions pour la crise libyenne, affirmant dans ce sens que la Tunisie aura un rôle important à jouer dans le cadre d’une ligne politique claire pour réaliser la paix durable en Libye.
"L’Allemagne va œuvrer à fournir toutes les conditions nécessaires pour garantir une issue politique à la crise libyenne, en neutralisant l’ingérence étrangère, en réunissant les forces belligérantes armées en Libye et en imposant les conditions préalables à un embargo sur les armes dans ce pays", a déclaré Heiko Mass.
Le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, effectue une visite en Tunisie les 27 et 28 octobre courant dans le cadre de sa tournée en Afrique du Nord.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui