Détail

Intervenant dans un débat ouvert du Conseil de sécurité de l'ONU, la Tunisie appelle à l'activation de la Charte des Nations Unies

La Tunisie a participé, jeudi, au débat ouvert du Conseil de sécurité de l'ONU sur le "Maintien de la paix et de la sécurité et le respect de la Charte des Nations Unies",

thème proposé par le Vietnam qui préside le Conseil de sécurité pour le mois de janvier 2020.

Intervenant dans le débat auquel a pris part, le Secrétaire général de l’ONU, Ant?nio Guterres, la Tunisie a souligné l'importance de la Charte de l'ONU qui célèbre cette année son 75e anniversaire. La Charte de l'ONU constitue une garantie pour la mission du Conseil de sécurité dans le maintien de la paix et de la sécurité et la prévention des conflits dans le monde, lit-on dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères rendu public vendredi.
La Tunisie a, dans ce sens, rappelé "son engagement ainsi que son attachement à la légitimité internationale et son respect à la Charte des Nations Unies en tant que principale constante de sa politique extérieure et dont les principes sont une source d'inspiration dans sa législation".
La Tunisie a, aussi, appelé à la nécessité de revenir à la mise en œuvre des premiers objectifs de la Charte et d'activer ses dispositions pour renforcer la sécurité et la stabilité et prévenir le déclenchement des conflits, notamment face aux défis actuels dans le monde (lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, changements climatiques, cybercriminalité....).
Et de souligner "l'importance d'élargir et de consolider la coopération entre le Conseil de sécurité et les organisations régionales, telles que la Ligue des Etats arabes.
La Tunisie a également appelé à identifier les plans visant à maintenir la paix et la sécurité aux niveaux économique, social et des droits de l'Homme.
"La Tunisie s'engage, en tant que membre non permanent pour la 4e fois au Conseil de sécurité, à poursuivre les efforts visant à consolider les attributs de la paix et de la sécurité, renforcer le rôle de la diplomatie préventive et multilatérale et consacrer le dialogue et les négociations pacifiques pour régler les crises", ajoute le communiqué.
La Tunisie a, aussi, réaffirmé "son soutien aux causes justes, dont au premier plan la cause palestinienne".


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui