Détail

Le ministre des Affaires étrangères par intérim expose à Londres les opportunités d'affaires et d'investissement en Tunisie

Le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères chargé d'assurer l'intérim au ministère des Affaires étrangères, Sabri Bachtobji, a dirigé lundi la délégation tunisienne participant aux travaux du premier sommet de l'investissement en Afrique,

qui se tient dans la capitale britannique, Londres.

Bachtobji a eu, en marge de sa participation à ce sommet, une série d'entretiens avec un certain nombre de responsables britanniques et africains des secteurs public et privé, notamment le ministre d'Etat chargé de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Marrison Andrew, et le ministre britannique de l'Investissement, Graham Stewart, et le vice-président de la Banque européenne pour la reconstruction, Jürgen Rigterink, indique un communiqué du ministère des AE.
Ces entretiens ont été l'occasion de promouvoir la Tunisie en tant que destination d'investissement privilégiée et de faire connaître les possibilités offertes par la Tunisie pour renforcer la coopération tripartite avec les pays africains, ajoute le communiqué.
La délégation tunisienne participant aux travaux du sommet, qui vise à développer la coopération entre les pays africains et le Royaume-Uni, comprenait des représentants de l'instance tunisienne pour le développement, de l'Agence pour la promotion des investissements étrangers, de la Chambre de commerce tuniso-britannique et du secteur privé tunisien dans plusieurs domaines, tels que les technologies de la communication, les services financiers et les industries pharmaceutiques, alimentaires et les énergies renouvelables.
Les nombreuses rencontres que la délégation tunisienne a eues avec les acteurs économiques britanniques ont permis d'identifier des opportunités de commerce et d'investissement en Tunisie et de discuter de nouveaux partenariats dans de nombreux secteurs, indique le communiqué.
La coopération bilatérale tuniso-britannique a connu une dynamique positive ces dernières années, avec une augmentation de 30,5% des exportations tunisiennes vers le marché britannique par rapport à 2018 et un excédent de la balance commerciale au profit de la Tunisie de 213 millions de dinars, en plus de la signature d'un accord de poursuite et le renforcement des relations commerciales entre les deux parties après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
Le Royaume-Uni a invité 21 pays africains, dont la Tunisie, à participer à ce premier sommet, qui s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération et du développement entre les pays africains et le Royaume-Uni, ainsi que la promotion de l'énorme potentiel économique et d'investissement en Afrique dans de nombreux domaines, avec un accent particulier sur le domaine de l'emploi des jeunes et la coopération dans les domaines de la santé, de l'environnement, de l'agriculture et des énergies renouvelables.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui