Détail

Le ministre des Affaires étrangères, s'entretient avec l'ambassadeur d'Allemagne à Tunis

Le ministre des Affaires étrangères, Noureddine Erray, s'est entretenu, mercredi, au siège du département, avec l'ambassadeur allemand à Tunis, Andreas Reinicke.

 

L'entretien a permis d'examiner les différents aspects de la coopération tuniso-allemande et l'appui pouvant être apporté à la Tunisie par l'Allemagne au niveau bilatéral et dans le cadre des institutions de l'Union européenne.

Le ministre s'est félicité, à cette occasion, de l'évolution du niveau de coopération entre les deux pays, en particulier en matière de partenariat économique, financier, technique et de développement, indique un communiqué du département.
Noureddine Erray a, dans ce sens, fait part du respect du gouvernement tunisien au soutien apporté par l'Allemagne à l'expérience démocratique en Tunisie, mettant en avant la difficulté de l'étape et le besoin de notre pays de renforcer le partenariat avec ce pays ami pour réaliser la transition économique et relever les défis sociaux et de développement.
"La Tunisie aspire à bénéficier de la présidence de l'Allemagne de l'Union européenne, à partir de juillet 2020, ainsi que de sa présidence du G7 en janvier 2021 afin d'appuyer les propositions et programmes tunisiens auprès des institutions européennes et internationales", a-t-il souligné.
Pour sa part, l'ambassadeur allemand a réaffirmé la disposition de son pays à continuer d'appuyer les efforts de la Tunisie visant à promouvoir son économie et de l'aider à surmonter les difficultés conjoncturelles et les défis sociaux et de développement de la transition démocratique.
Andreas Reinicke a, par ailleurs, mis en avant l'attachement du gouvernement allemand à renforcer la coordination et la coopération avec la Tunisie aussi bien au plan bilatéral que dans le cadre du partenariat européen dans les différents domaines prioritaires tels que l'emploi, le tourisme, la bonne gouvernance et les investissements.
L'entretien a, également, permis d'évoquer les questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment la crise en Libye et les moyens de conjuguer les efforts bilatéraux pour limiter les conséquences de la pandémie du Coronavirus.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui