Détail

Noureddine Erray participe par visioconférence à la réunion du Conseil de sécurité sur la cause palestinienne

Le ministre des Affaires étrangères, Noureddine Erray a participé, mercredi, par visioconférence à la réunion du Conseil de sécurité sur la cause palestinienne, tenue à la demande de la Tunisie et soutenue par le groupe arabe à New York.

Cette réunion a vu la participation du secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, le secrétaire général de la Ligue Arabe, Ahmed Abou El-Gheit, le ministre des affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki, et plusieurs ministres des affaires étrangères de pays membres du conseil de sécurité.
Dans son allocution, Noureddine Erray a fait observer que cette réunion se tient quelques jours avant la date annoncée par le gouvernement israélien pour entamer son projet d'annexion de plusieurs pans des territoires palestiniens occupés (1er juillet), en violation flagrante du droit international et en faisant fi des résolutions y afférentes.
"Cela, a-t-il dit, va saper les efforts visant à relancer le processus de paix qui constitue une urgence pressante aux plans régional et international".
 Erray a réaffirmé la position constante et de principe de la Tunisie et son soutien au peuple palestinien frère dans sa lutte pour le rétablissement de ses droits légitimes et pour la création d'un Etat palestinien indépendant dans les frontières de 1967 avec Al-Qods comme capitale.
Il a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités et à empêcher la mise en œuvre du plan d'annexion pour éviter les tensions dans la région, soulignant la nécessité d'envoyer un message fort et clair à la partie israélienne exprimant le refus de la communauté internationale à ce plan qui menace la stabilité et la sécurité de la région.
Noureddine Erray a, en outre, mis l'accent sur la nécessité de mettre un terme à l'occupation qui symbolise la souffrance du peuple palestinien depuis plus de 70 ans, appelant le Conseil de sécurité et la communauté internationale à contraindre Israel à se retirer des territoires palestiniens et arabes selon un calendrier précis, à garantir la protection internationale au peuple palestinien et à lever le siège de Gaza.
Il a exhorté la communauté internationale à continuer son soutien aux efforts de l'autorité palestinienne pour relever les défis sociaux, économiques et humains à cause de l'occupation et de la menace épidémique, estimant qu'un règlement juste et global du conflit arabo-israélien est indispensable pour le rétablissement de la paix et de la sécurité dans la région.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui