Détail

Jerandi reçoit les copies figurées des lettres de créance du nouvel ambassadeur du Royaume Uni à Tunis

Le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi a reçu, vendredi, au siège du département, le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni en Tunisie, Edward Oakden, qui lui a remis les copies figurées de ses lettres de créance.

L'entretien a porté sur l'accord de partenariat entre la Tunisie et la Grande-Bretagne, qui a été approuvé, le 27 octobre courant, par l'Assemblée des représentants du peuple,

Dans ce contexte, les deux parties ont souligné l'importance de cet accord, à même de renforcer les relations commerciales et la coopération bilatérale entre les deux pays.
Le diplomate britannique a fait part de la disposition de son pays à développer la coopération avec la Tunisie dans les domaines en relation avec les changements climatiques et les énergies renouvelables.
Le parlement avait adopté, mardi dernier, un projet de loi organique relatif à l'approbation de la convention portant sur l’établissement d'un partenariat entre la République Tunisienne, le Royaume-Uni et l'Irlande du Nord et ses annexes

a rencontre a été, aussi, l'occasion d'aborder la coopération bilatérale dans le cadre du Conseil de sécurité, en particulier en ce qui concerne les questions régionales et internationales d'intérêt commun, dont la situation en Libye. Les deux parties ont dit soutenir un règlement pacifique entre tous les protagonistes libyens.
Dans ce contexte, l'ambassadeur britannique a salué l'accueil par la Tunisie, sous les auspices des Nations unies, de la réunion directe du Forum de dialogue politique inter-libyen, qui aura lieu au début du mois de novembre.
De son côté, Jerandi a adressé ses vœux de plein succès au nouvel ambassadeur britannique dans sa mission, affirmant la disposition du département à offrir les meilleures conditions lui permettant de s'acquitter au mieux de sa mission.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui