Détail

Le MAE s’entretient avec son homologue nigérien en marge du FOCAC

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger Othman Jerandi s'est entretenu, mardi, à Dakar, avec son homologue nigérien Hassoumi Massaoudou.

M.Jerandi participait au Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui s'est tenu dans la capitale sénégalaise les 29 et 30 novembre.

L'entretien a porté sur les relations bilatérales unissant les deux pays et les moyens de les renforcer dans tous les domaines.

Il s'agit notamment de bien préparer les échéances futures et à leur tête la réunion de la commission mixte tuniso-nigérienne ainsi que d'actualiser le cadre juridique régissant les relations bilatérales afin de se mettre au diapason des grandes mutations dans le monde.

Les deux ministres ont également salué, à cette occasion, le niveau de coordination étroite entre la Tunisie, le Niger et le Kenya en tant que membres africains non-permanents du Conseil de sécurité, ainsi que le sérieux du travail accompli durant leur mandat.

Ils ont, en outre, renouvelé l'engagement de leurs deux pays à poursuivre les consultations sur toutes les questions inscrites à l'ordre du jour du Conseil de sécurité, notamment les dossiers africains et arabes ainsi que toutes les questions de droit incarnant les principes communs fondés sur les Chartes des Nations Unies et de l'Union africaine.

M.Jerandi et son homologue nigérien ont évoqué la situation en Afrique, soulignant la nécessité de continuer à soutenir la Libye dans son processus politique.
Ils ont également insisté sur l'importance de la coordination au sujet des différents défis auxquels la région est confrontée, notamment la lutte contre la pandémie de Coronavirus et ses répercussions, la lutte contre le terrorisme qui menace la région du Sahel, du Sahara et leur voisinage immédiat et ses répercussions sur la paix et la sécurité en Afrique, ainsi que l'impératif de donner au dossier du développement la priorité qu'il mérite.

Ils ont par ailleurs évoqué des sujets liés à la Conférence d'Oran sur la paix et la sécurité en Afrique et le rôle important que jouent la Tunisie, le Niger et le Kenya au service de ces questions au Conseil de sécurité, soulignant la nécessité, pour l'Union africaine, de poursuivre les concertations et la coordination avec ces trois pays sur les meilleurs moyens d'assurer la stabilité sur le continent.


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui