Détail

La gouvernance et lutte antiterroriste, principales recommandations de la Conférence d'Oran sur la paix et la sécurité

La gouvernance et la lutte antiterroriste en Afrique sont les principales recommandations avancées par les participants à la 8ème Conférence de l'Union africaine (UE) sur la paix et la sécurité qui s'est tenue, du 2 au 4 décembre courant, dans la ville algérienne d'Oran.

La Conférence à laquelle ont pris part le ministre des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger, Othman Jerandi ainsi que nombre de ses homologues africains et hauts fonctionnaires de l'ONU, a débouché sur plusieurs recommandations qui seront soumises au Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, et à ses structures compétentes.

En ce qui concerne la question de la gouvernance, les participants ont souligné la nécessité d'établir un pacte social garantissant une réponse adéquate aux revendications légitimes des peuples. Ce pacte devrait également remplir les critères requis en matière de transparence, d'ouverture et de responsabilité.

Au cours de cette rencontre, Il a été aussi convenu d'activer tous les mécanismes de bonne gouvernance et de renforcer la coopération entre les différents organes de l'Union africaine.

S'agissant de la lutte antiterroriste, Les participants ont souligné la nécessité d'assécher les sources de financement du terrorisme et d'améliorer l'échange d'information et de renseignement entre les Etats membres.

Ils ont également appelé à soutenir les mécanismes de coopération pour lutter contre le crime organisé et à mettre en place une nouvelle approche pour empêcher l'exploitation des technologies modernes par les groupuscules terroristes.

 


Voir toutes les actualités Retour

Inscrivez-vous à notre
newsletter dés aujourd’hui